Maladie Fibromyalgie

Aider des malades…

Aider… comment… qui ?

C’était un voeu prononcé en 2009 à la création du site. Plusieurs idées en tête contrées par le manque de temps à cause de mon activité professionnelle mais également à cause de ma santé défaillante. Je trouvais que ça tardait trop puis je me suis rappelée les lectures d’ECKHART TOLLE sur le pouvoir du moment présent… et le lâcher-prise… Puis en mai 2012, j’ai pu enfin créer l’association avec quatre axes d’action…

Historique
– En ce début novembre 2011, alors que je termine les corrections de mon 1er roman, ne sachant pas si je trouverai éditeur, mais prête, coûte que coûte à voir naître ce roman… je réfléchis encore à la possibilité d’aider les malades qui en ont besoin.

Difficile d’avancer aussi vite que je l’aurais voulu. Reprise du travail à temps plein en septembre 2007 et nécessité de se prendre en charge, se reposer pour y arriver ; travail assidu sur la finalisation du roman de 2010 à juin 2012. Mon état s’améliorant, les jours plus bleus que gris m’aidant, j’avance à petits pas mais sûrement…

Force est de constater que certaines associations aident les personnes au quotidien par de l’écoute (contacts téléphoniques et permanences en hôpital ou dans d’autres lieux…), la mise ne place de groupes de paroles ou de séances de prise en charge physique… Malheureusement, ce qui fait souvent défaut est l’aménagement du lieu de vie, une aide de quelques heures par semaine pour des courses, du ménage… faute d’une reconnaissance du niveau de handicap par la MDPH et l’absence de dépôt de tout dossier de compensation.

Je réfléchis donc à la possibilité d’épargner (selon quelle forme juridique ? A voir…) 1 à 2 € par livre vendu afin de constituer une cagnotte qui pourra être reversée en fonction du besoin, des priorités des uns et des autres et en tenant compte de la situation.

Tout malade souffrant d’une maladie non reconnue, pourrait ainsi se voir aider un minimum pour quelques semaines ou quelques mois…

Mai 2012 : et l’association vient donc tout naturellement de voir le jour afin de mettre en place des projets d’entraide.

Septembre 2012 : le roman est présent dans les bacs. Je travaille à le faire connaître car plus les quantités vendues seront importantes, plus la somme à reverser sera élevée. Merci à vous de m’aider.

Laisser une réponse