Maladie Fibromyalgie

Mise en garde du lecteur…

Dans l’introduction (P21) écrite le 24 août 2005 et dans la conclusion (p 271), j’ai voulu écrire le message ci-dessous affiché… uniquement pour mettre en garde le lecteur qui pourrait être frappé, voir gêné par mes réactions envers les gens, mes proches… Mais lorsqu’on vit des moments difficiles, parfois nous dépassons certaines limites sans le vouloir, sans nous en rendre compte… uniquement parce que la maladie nous transforme du fait qu’elle est douloureuse aussi bien physiquement que nerveusement et qu’elle nous gâche la vie que nous sommes en droit d’avoir !

« Dans les pages qui suivent, je vous livre mon ressenti physique et psychologique face à la fibromyalgie pendant une période d’environ un an. Je vous livre mes pensées les plus secrètes et mes rêves qui ne sont pas que des rêves…

 Je ne cherche pas à discréditer ni mes proches, ni les personnes que je côtoie (avec plaisir ou sans d’ailleurs). Chacun sait, que ce que l’on peut ressentir, face à une situation, est différent selon le point de vue où l’on se trouve.

Mais dans ce journal, certains jours où je vais si mal, certains jours où j’étais plus émotive, ces jours où je souffrais trop, j’ai pu dépasser les limites de ce que l’on accorde. Toutefois, à aucun moment de la lecture, il ne faut oublier qu’il s’agit du ressenti d’une personne fibromyalgique à un moment donné dans un contexte si particulier. »

Retour sommaire

Laisser une réponse