Maladie Fibromyalgie

Vos témoignages concernant la pollution de votre corps et les effets ressentis…

Ici vos témoignages… Pollution du corps…

Envie de laisser un témoignage ? Juste pour aider d’autres qui sont dans la même situation… Transmettez le par le formulaire de contact

Je ne mets pas tous les témoignages car je n’ai plus assez de temps pour le faire ; de plus, certaines réponses se rejoignent. Je pense que ceux que vous trouverez ci-dessous vous aideront déjà largement pour avancer afin d’aller mieux. Je ne peux que vous le souhaitez ! Réponses soulignées ou en italique.


Christine le 27 janvier 2015
Demande d’aide s’il vous plaît
Bonjour, dépistée fibromyalgique, je refuse de ne pas connaître d’où vient ma maladie. Je cherche désespérément un médecin, en France ou ailleurs, qui accepterait de me faire faire les tests pour le mercure ou autres métaux lourds mais ne trouve pas. Je vous remercie de bien vouloir me dire comment il faut faire pour faire les analyses. Sincèrement.

…/… N’hésitez pas à me recontacter et à me tenir informée de la suite… Prenez soin de vous. Être en mauvaise santé n’est pas une fatalité, effectivement et nous avons le droit de savoir ce qui nous arrive pour enfin avancer médicalement et reprendre les rênes de notre vie…

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse aussi rapide, je vais réfléchir, en parler à mon époux et prendre une décision rapidement ; je vais en effet partager afin que mes amies malades connaissent votre site et vos ouvrages.  Je vous tiens au courant de la suite.

Merci bcp pour le partage. Je travaille depuis 2006 à la suite du livre sur le témoignage-fibro qui sera une compilation thématique de ce que j’ai fait pour guérir car plusieurs pistes sont à prendre en compte et chaque praticien y va de SA solution qui n’en est pas toujours une… Et on repart plus dépitée encore de ne pas avancer. C’est mon cas.
Désintoxication faite mais mon état s’est tout de même aggravé voici un an et 1/2. Quel a été l’impact du traitement ? Il faut aussi débarrasser l’enveloppe éthérique de la trace des métaux car même si je n’ai plus aucun métaux en bouche (tout a été refait à l’automne 2014), j’ai encore des goûts ferreux de manière régulière. Étrange !
Il faut aussi regarder du côté du biote intestinal et de l’imperméabilité du grêle…
Et Lyme et ses co-infections sont aussi à prendre en compte (voir le livre du Dr Horowitz sur la question). Pour ma part, je pense souffrir de ce qu’il nomme un SIMS (Syndrome Infectieux Multi-Systémique). Apparemment nos médecins en France nous saucissonnent trop pour prendre la problématique dans son intégralité. Car d’autres paramètres sont aussi à prendre en compte pour s’emparer d’autres approches, hors des sentiers médicaux classiques.
 
Bonne continuation et n’hésitez pas à m’interpeller pour d’autres informations. L’entraide est capitale pour sortir de la pénombre.

Hélène le 26 janvier 2015
Bonjour Patricia, je suis diagnostiquée fibromyalgique depuis 10 ans, traitement CYMBALTA andidépresseur, rien y fait, j’ai décidé depuis quelques mois de faire le sevrage. Puis, j’ai lu le livre de Françoise Cambayrac avec les témoignages qui me ressemblent surtout en ce qui concerne les métaux lourds. J’ai envoyé un courrier aujourd’hui à cette personne. Car vous êtes d’accord avec moi, on a un peu d’espoir, on a droit aussi de bonheur de vivre. Qu’est-ce que vous pensez de ma démarche ? Merci

Bonjour Hélène,

Je suis bien d’accord que l’on a droit aussi au bonheur. Bien pour écrire à Françoise  Cambayrac. J’ai été en contact avec elle avant la sortie de son 1er livre ; elle m’ mise sur la piste des métaux lourds. J’ai fait un traitement pendant deux ans, mes résultats sont approximativement les mêmes qu’elle (c’est ce qu’elle m’a dit dernièrement) et je n’ai pas résolu mon état. Cependant je suis persuadée que certaines personnes doivent leur état à une intoxication donc il faut faire un diagnostic et voir si vous êtes ou non intoxiquée et voir si vous êtes ou non allergique à un métal car dans ce cas seulement qq microgrammes (ou encore moins que cela) suffisent pour vous mettre mal.

J’ai lu cet été le livre du Dr Horowitz « Lyme et les co-infections » qui est très intéressant. Je pense souffrir de ce qu’il nomme un SIMS (syndrome infectieux multi-systémique). J’ai vu un professeur en septembre à Bobigny qui m’a ré-orienté vers un rhumato à Besançon ; pour l’instant on pratique 4 examens. Deux seulement de faits… C’est long.
Ce qui est sûr est que mon état s’est aggravé voici deux ans (fatigue extrême, dysfonctionnements intestinaux majorés et donc augmentation des douleurs qui sont passées je pense de musculaire à articulaire).

Ce qui est rageant est de constater qu’en 2004 le médecin de médecine interne de Besançon n’a procédé qu’au examen concernant les muscles, persuadée qu’elle était, de me classer dans la fibromyalgie par avance. A ce jour, et pour l’instant, la scintigraphie montre une inflammation importante au niveau des mains et du sacrum. Un hygiéniste vu récemment me dit que je suis en hyper-acidose et qu’un jeûne de trois semaines pourrait solutionner mon pb… je voulais le faire en étant suivie. Donc pour l’heure je quête car cet homme d’environ  90 ans ne m’a pas mise en confiance pour le faire avec lui.

Pour ma part souffrant aussi d’un SDP (syndrome de déficience postural), il s’avère que mon corps se penche de plus en plus en avant, occasionnant aussi certainement une partie des douleurs. Appareillée depuis 2006 (prismes oculaires et semelles proprioceptives), me voilà aussi avec une espèce de corset à porter au moins une heure par jour pour redresser mon corps.

Tout cela pour vous dire que oui, il y a de l’espoir… Il faut faire le diagnostic pour les métaux lourds et ensuite décidée de la suite à donner (car le coût est bien là : regarder ce que j’ai mis sur le site). Mais que là n’est peut-être pas votre solution non plus. Nous devons quêter car qui nous connait mieux que nous ?

La difficulté est bien de se faire entendre et de trouver les praticiens ouverts qui pourront et accepteront de nous aider.

Bonne chance à vous. N’hésitez pas à me dire où vous en êtes. Et à me recontacter en cas de questions supplémentaires.

Amicalement. Patricia

Véronique le 23 décembre 2014
Bonjour. 34 ans malade depuis 2 ans d une « fibromyalgie » apparu subitement apres le retrait de tous mes amalgames dentaires sans precaution. Pouvez vous me dire ou vous abez fait la chelation? N importe ou meme a 5000km j irais. Je n en peu plus. Ma seule envie est de mourir aujourd’hui. Donc je tente le tout pour le tout. Merci mille fois d avance.

Bonjour Véronique,

 Je comprends tout à fait ce que vous voulez dire. Lorsqu’on n’en peux plus, on est prêt à beaucoup… Effectivement vous avez dû lire sur mon site ou ailleurs sur le net, que retirer les amalgames sans précaution ne pouvait qu’occasionner des problèmes. Le plus dans votre situation est que si votre fibromyalgie a été déclenchée par une intoxication aux métaux lourds, vous devriez recouvrer rapidement votre santé.

Pour ce faire, je vous mets ci-après les coordonnées du médecin qui m’avait suivie. Il consulte à Paris, Nyons (Suisse) ou Figueras en Espagne. À vous de voir ce qui est le plus pratique pour vous.

Il est vrai que dans un 1er temps, même si par la suite vous ne faites par les chélations, il faut connaitre votre taux de métaux dans le corps.

…/…   N’hésitez pas à me recontacter. En espérant que 2015 sera pour vous le retour à la santé…
Cordiales salutations. Patricia

Nina décembre 2014
Bonjour, je viens de découvrir votre site suite à mes recherches désespérées pour trouver un docteur spécialiste en chélation, en France, dans le VAR. Je pense être intoxiquée aux métaux lourds. Je souffre énormément… Je me retrouve dans presque tous les symptômes reconnus pour l’intoxication aux métaux lourds. J’ai consulté des nombreux médecins ; depuis 4 ans je passe des tests médicaux: prises de sang, scanner cérébral, abdominal, IRM, électrocardiogramme, tension, radio de poumons et autres… Rien n’a été trouvé d’anormal. Seulement des nodules thyroïdiens, ignorés par les médecins, car ils ne dépassent pat 1 cm. Moi je ne les ignore pas. Mes douleurs et autres symptômes continuent, je suis vite épuisée. Fatiguée déjà au réveil. Si vous connaissez des médecins compétents dans ma région ou au plus près, en vue d’un bon diagnostic et traitement en cas de contamination aux métaux lourds, je vous prie de m’aider. J’habite à Toulon. Je vous remercie d’avance.

Malheureusement je ne connais aucun praticien à Toulon.

Lika le 20 novembre
Besoin d’aide

Bonjour Patricia je m’apelle lika, j’ai une polymiosite, je voulais entamer une chelation mais j’ai lu que certain malades avaient developpé une insuffisance rénale? est-ce vraiment dangereux, quel est l’adresse de chelateur le plus fiable merci ?

Bonjour Lika,

Tout mon soutien pour la maladie dont vous souffrez. Je vais tenter de répondre à votre demande mais sachez que  je ne suis pas médecin… J’ai juste suivi des chélations par intraveineuse pendant deux ans.

Tout d’abord concernant les effets secondaires des chélations ; effectivement le traitement n’est pas anodin: il s’agit d’un traitement qui équivaut à une chimio, parait-il. Il faut savoir qu’il lessive les cellules pour emmener les métaux lourds et emmène aussi de fait les bons éléments ; il y a supplémentation par vitamines/oligoéléments… Lorsque j’allais faire les chélations, la personne qui m’accompagnait à eu un jour un effet secondaire au niveau des reins avec des douleurs effroyables… elle a préféré arrêter les chélations. On peut s’interroger sur les conséquences pour certains organismes du traitement ;  quel choix opérer ? Que vaut-il mieux entre la situation actuelle et celle que l’on pourrait déclencher. Difficile de répondre à cette question car nous ne sommes pas tous constitués de la même manière. Pour ma part, après plus de deux ans de traitement, mon état qui s’était quelque peu amélioré s’est détérioré quelques années plus tard, bien que les douleurs aient toujours été présentes… mais difficile de savoir si les chélations ont eu un effet sur cette aggravation. Donc à chacun de prendre sa décision.

En attendant j’ai été suivi par un médecin dont je vous donne les coordonnées  :  Dr xxxxxx. Sachez qu’il y a des médecins en Belgique où les chélations sont autorisées. 

Après avoir fait le diagnostic, libre à vous de poursuivre ou non les chélations. Je pense toutefois que connaitre son taux de métaux lourds dans le corps lorsqu’il y a une maladie, auto-immune  ou non, est capital. 

Voilà les dernières informations. N’hésitez pas à me tenir informée de la suite. Toute expérience en ligne ne pouvant qu’aider les autres.

En espérant que cela pourra vous aide. Cordialement. Patricia

Michelle le 8 octobre 2014
Bonjour, J’ai lu votre lettre de mars 2010. Vous aviez alors subi 8 chélations et n’étiez pas encore guérie de vos maux. Pouvez-vous me dire si vous l’êtes aujourd’hui? J’hésite à me lancer dans des chélations chimiques. Merci pour votre réponse. Bien à vous. M Nédélec

Bonjour Michèle,

Je fais suite à votre mail déposé sur mon site.
J’ai fait des chélations pendant deux ans pour faire descendre les taux… je n’avais aucune amélioration au bout de six mois ; les 1ers effets positifs ne se sont faits sentir qu’au bout d’un an… mais pour l’heure, je ne suis pas guérie. F. Cambayrac, avec laquelle je suis en lien, me dit que mes taux sont proches des siens et que j’aurais dû recouvrer la santé. Ainsi, il y a autre chose… Je dois prochainement faire un examen pour les nerfs qui couvrent le corps pour voir si les douleurs viendraient de là.

J’ai eu une aggravation de mon état (les douleurs articulaire ont pris le pas sur les douleurs musculaires) il y a 1 an 1/2 ; certainement à cause d’une fatigue accrue, d’un manque d’énergie vitale ; et de problèmes gastro-intestinaux plus importants.
Pour l’heure, je suis d’autres pistes pour tenter de guérir, dont le jeûne thérapeutique.

Comme vous, j’ai longuement réfléchi avant d’accepter de faire les chélations chimiques ; je ne voulais plus que mon corps subisse encore les affres des produits chimiques ; et au bout d’un an 1/2, je les ai faites pour guérir. En effet, ces traitements ne sont pas anodins pour le corps.

Il faut savoir écouter son corps pour trouver la voie qui nous convienne.

Bonne continuation à vous. N’hésitez pas à m’interroger.  Cordialement.

Nathalie Mai 2014
Patricia,
Excusez moi encore, avez vous eu des chélations orales douces ou par traitements chimiques. Si ce sont des chélations chimiques , sont elles très fatiguantes et combien en avez vous deja fait en un an et peuvent elles nous guerir vraiment ? Je crois comprendre que votre état de santé était très bas tout comme moi.  Quel test le Dr xxxxxit fait pour l’intoxication aux métaux lourds. Moi, je sais déja que je suis allergique au nickel chrome et cobalt. Merci encore de votre réponse.

Bonjour Nathalie,

Pour répondre à vos questions, je vais les reprendre l’une après l’autre. Toutefois, sachez que des réponses sont déjà présentes dans l’article sur les métaux lourds.

Est ce que le produit qu’il injecte entraine des effets secondaires.
Au tout début, il n’ya pas trop d’effets secondaires. Certaines personnes éprouvent tout de même qq symptômes : fatigue surtout, démangeaisons…

Quels symptômes aviez vous pour vous tournez vers l’intoxication aux métaux lourds ?
Ca a commencé avec le déclenchement du SFC je pense, qui a entrainé une pathologie du sommeil (narcolepsie) puis les douleurs sont arrivées dans les six mois… La fibromyalgie depuis 2003. Mais il semblerait que je sois aussi électro-sensible. Je suis cette piste depuis un certain temps, sans trop savoir quoi encore faire. Je me suis rapprochée de l’association EHS pour en savoir plus.

Depuis un an et demi, d’autres pbs sont venus se greffer, dont une candidose, une allergie à 35 aliments.

Je pense que les candidas sont là depuis dix ans mais que le Dr xxxxx ne m’a pas entendu lorsque je lui ai parlé des soucis que j’avais (pour lui, avoir des candidas de manière anormale était synonyme de bouche blanche. Ce qui n’est pas obligatoire). Je pense aussi que la faiblesse de l’intestin grêle remonte à plus longtemps et que jamais elle n’a été diagnostiquée. Les chélations n’ont pas forcément arrangé la problématique.

Avez vous eu des chélations orales douces ou par traitements chimiques. Si ce sont des chélations chimiques, sont elles très fatigantes et combien en avez vous dejà fait en un an et peuvent-elles nous guérir vraiment ? Je crois comprendre que votre état de santé était très bas tout comme moi.
Chélations par intraveineuses donc produits chimiques. Cela m’a un peu fatiguée. J’ai eu des effets indésirables au bout d’un an : rougeurs sur le visage qui me faisaient mal. Mais j’ai poursuivi le même traitement (il est possible de changer de traitement) car je voulais pouvoir voir l’évolution de l’évacuation des métaux en me basant sur la même mesure.
J’ai fait le traitement environ 2 ans. A priori, je n’évacuais pas assez à cause de cette faiblesse justement de l’intestin grêle je pense.

Je crois sincèrement que les cellules sont qq peu empoisonnées et l’approche du Dr Seignalet concernant la saturation des cellules par des corps étrangers le prouve. Je me suis mise à manger plutôt des aliments cuits vapeur ou dans du bouillon pour éviter de les dénaturer mais les pbs que j’ai déclenchés voici un an au niveau de la sphère gastro-intestinale ne m’aident pas… Je souhaite suivre un jeûne thérapeutique car je crois que la solution s’y trouve… Concernant la désintoxication de mon corps, je voulais m’orienter vers un traitement naturel ; j’avais consulté à cette fin un naturopathe à Mulhouse qui a trouvé qu’il fallait auparavant recharger mon énergie qui était bien faible… Un thérapeute qui me suit depuis 5 mois me dit que selon lui, seule l’homéopathie peut y aider. Pour se faire, je prends à ce jour dans une solution homéopathique composée d’autres éléments (5 autres fioles de 30 ml), cette solution (aluminium + benzopyrène + cadmium + carboneum oxygen + chlorum + curare + indolum + plumbu met + mercurius cor + methanol + tabacum + tartrazine + trichlorethylène + x-rays 12 ch) 30 ml. Et chaque soir je consomme 30 ml du mélange après l’avoir laissé dans ma bouche 3 mn.

Si vous lisiez mon journal tenu pendant un an, effectivement vous verriez que mon état s’est rapidement détérioré alors que j’étais qqun de dynamique, faisant mille choses par jour car je dormais peu. Je poursuis depuis 2006 l’écriture de la suite par une approche thématique et pratique (ce que j’ai testé – combien ça m’a coûté – + les infos que des lecteurs m’ont envoyées) dans le but que mon expérience serve. J’attends peut-être la guérison afin que mês dires ne puissent être réfutés puisque mon 1er livre servira de preuve de ce que je vivais alors. Mais je viens de passer de nombreux mois à me lamenter (septembre à février) sur mon sort car le moral et l’énergie n’étaient pas là… Pour l’heure, ça va mieux et je m’empare à nouveau de tout cela.

Quel test le Dr XXXX a fait pour diagnostiquer votre intoxication aux métaux lourds.
Chélation par DMS.

Moi, je sais déja que je suis allergique au nickel chrome et cobalt.
Alors votre état pourrait rapidement s’améliorer car la moindre petite quantité vous rend forcément très mal comme c’est le cas pour toute autre allergie (alimentaires, piqûres d’insectes…). Ca c’est la bonne nouvelle ! Nathalie

Gabrielle S. le 26 février 2014

Gabrielle S. le 26 février 2014
Intoxication aux métaux de prothèse de hanche

Bonjour, je viens de découvrir le sujet sur la chélation et je serai éventuellement intéressée. Je suis de Moselle mais je pourrai aller à Paris. J’ai 44 ans, une polyarthrite sévère érosive traitée par immunosuppresseurs, 2 PTH métal/métal posées en 2003 et 2004.Depuis 18 mois, pseudotumeur inguinale comprimant la veine fémorale et entrainant un lymphoedème, troubles trophiques, essoufflement…Ponctions régulières mais à présent liquide brun (débris métaux). J’ai une métallose et des taux sanguins de chrome et cobalt élevés. La première prothèse va être enlevée le 17/04 mais il n’y a pas tellement le choix, la tige sera à priori à nouveau en métal. Je suis allée consulter en toxicologie à Fernand Widal Paris. Examens sanguins et urinaires en cours. Ils ont demandé la composition exacte des alliages au fabricant. Le labo doit mettre en place une technique pour un dosage prècis du vanadium et molybdène. Je n’ai pas encore tous les résultats. Ils ont aussi trouvé une microalbuminurie qui pourrait être le signe d’une insuffisance rénale à son tout début! Le liquide de ponction a été e nvoyé à Limoges pour recherche des métaux. J’ai un gros prurit généralisé, une asthénie et des troubles de la mémoire. Je pense que ce sont des effets secondaires des métaux. J’ai aussi des amalgames dentaires mais je ne m’en suis pas préoccupée pour le moment. Une fois que j’aurai tous les résultats de PARIS ET LIMOGES, et lorsque je serai remise de mon intervention chir qui va être compliquée, il faudra que je trouve une solution pour me désintoxiquer des métaux. D’autant qu’il y a encore la 2ème Prothèse qu’il faudra certainement enlever aussi. J’aimerai bien les coordonnées d’un médecin pratiquant la chélation. Celle intra-veineuse se pratique dans un hôpital? Merci d’avance pour vos conseils et votre aide.

Nadia G le 23 février 2014
Bonjour je me permets de vous ecrire , suite a un forum sur lequel je lis un temoignage de votre part sur un traitement par chelation. J ai moi meme fais la demarche suite a des douleurs incessantes, une sorte de depression , un etat vide etc .. je me suis directement adressée au dr chervet à nyons (apres recherche perso ) je me sentais convaincue d’un intox aux metaux lourds . mes resultats sont effectivement serieux et je commence une chelation dans 15 jours . C’est pourquoi je me permets , suite à votre experience et votre investissement de vous demander comment votre santé s’est ameliorer (j’ai trouvé un article de vous mais en 2010 ) avez vous terminée ?qu’en pensez vous aujourd’hui ? je vous remercie d’avance de considerer ma demande.

Bonjour Nadia,

Faisant suite à votre message sur mon site (www.maladie-fibromyalgie.com),  je réponds à vos questions :

– pour moi, les chélations n’ont pas donné de résultat avant presque un an. D’ailleurs j’ai eu un gros coup de pompe et de déprime au bout de six mois de traitement lorsque je me voyais plus mal physiquement. Vu mes taux d’intoxication, je me suis ensuite dit qu’il fallait persévérer. Et c’est ce que j’ai fait.
– les résultats ont été visibles au bout d’un an. Améliorations concernant l’ensemble de mes symptômes ; j’ai pu mieux faire certaines choses sans que cela ne soit la guérison.
– au final, j’ai fait le traitement pendant deux ans puis j’ai arrêté car j’étais fatiguée de ne pas voir le bout du tunnel (sans compter le coût mensuel) et je n’avais plus totalement confiance dans le médecin (le docteur T) qui me suivait. J’avais le sentiment que je n’étais pas prise suffisamment sérieusement en charge puisque mon corps n’éliminait pas plus rapidement tous les métaux lourds. Puis des problèmes d’ordre nerveux sont apparus (tics importants qui me pourrissent la vie).

Lorsque j’ai consulté un naturopathe et qu’il a vu mes examens sanguins, il a suggéré une déficience au niveau de la barrière intestinale dès le début du traitement. Le médecin qui me suivait pour les chélations n’avait fait aucun examen à ce niveau ! De fait, les métaux ont migré à mon sens là où ils n’auraient pas dû (au cerveau).

J’avais consulté ce naturopathe afin de terminer mon traitement de désintoxication par une médecine plus naturelle (voir le site du cinak en Suisse dont ce naturopathe fait partie) ; mais comme d’autres soucis étaient apparu, il a préféré résoudre ceux-ci, et me renforcer au niveau énergétique, avant de faire subir à mon corps une nouvelle thérapie lourde.

Ainsi, en définitive, je dirais que les chélations chimiques ne sont pas anodines pour le corps, qu’il est capital d’être suivie correctement au niveau général (suivi du dosage des vitamines / oligoéléments / barrière intestinale…) pour éviter d’autres problèmes. Et surtout bien prendre tous les compléments que le médecin prescrit pendant la durée des chélations. Un suivi thérapeutique est indispensable vers un médecin en qui on a confiance.

A ce jour, je vais mieux mais je ne suis pas guérie. Les problèmes supplémentaires dont je parle plus haut (règles hémorragiques, dysfonctionnements gastro-intestinaux avec candida albicans) et qui persistent depuis octobre 2012 sont venus se greffer sur une fatigue déjà importante ; ainsi j’étais complètement épuisée – physiquement, nerveusement et psychiquement. Il m’a fallu plusieurs mois de repos (de juillet 2013 à février 2014) pour enfin commencer à entrevoir une amélioration. Celle-ci est le fruit d’un repos intense, de la consultation  de deux thérapeutes – un énergéticien et un radiesthésiste – avec traitement homéopathique et par plantes dès fin décembre. De plus, mon instinct m’a poussée vers les les huiles essentielles ; je lis pour l’heure deux ouvrages très instructif afin de m’y mettre sans commettre d’impair (« la bible des huiles essentielles » de Danièle Festy, pharmacienne et  « l’aromathérapie énergétique » de Lydia Bosson, aromathérapeute). J’ai d’ailleurs commencé voici quelques jours un traitement contre la fatigue psychique avec l’HE de petitgrain bigarade (HE issue des feuilles de l’oranger). Je traiterai dans un second temps  mon extrême fatigue physique pour ensuite m’attaquer au reste…

Concernant ma situation générale :
Alors que je retravaillais depuis septembre 2006, je suis à nouveau « immobilisée ». L’expert médical vient de me placer en CLD. Je vais donc mettre à profit les mois qu’il me reste pour me remettre totalement « sur pied », voire guérie !

Voilà ce que je peux vous dire sur le traitement chimique et sur mon état. Il faut rester vigilante car aucun traitement n’ait anodin.

En vous souhaitant courage, espoir de guérir… Tenez-moi au courant suite à vos RDV avec le Dr Chervet. Cordialement.

Isabelle P le 12 janvier 2014
Bonjour, je suis la maman de deux ados gravement atteints par un vaccin et une désensibilisation contenant de l’hydroxyde d’aluminium, une chelation en intraveineuse est envisagée après le test de mobilisation des métaux lourds ,j’aimerais en savoir le coût, approximatif.merci

Bonjour,

Je réponds à votre demande. Une chélation coûte 140€. Mais si vous arrivez à prouver que le vaccin les a intoxiqués, peut-être que la SS peut envisager une prise en charge. A voir…

Dites-moi si vous arrivez à faire prendre en charge par la SS ces chélations. Difficile toutefois car en France le traitement n’est pas reconnu. Cordialement.

Consulter « sels d’aluminium dans les vaccins » / question posée par M. Fontaine au Sénat le 19/12/2013

Nathalie le 09/10/2013
Bonjour, C’est en faisant des recherches sur internet au sujet des amalgames dentaires au mercure que je suis tombée sur votre site. J’ai pu lire parmi vos réponses aux commentaires, que vous disposiez de coordonnées en France de médecins compétents et sensibilisés aux problèmes des intoxications aux métaux lourds. Tout porte à croire que je suis intoxiquée depuis l’adolescence par mes plombages au mercure. A un test trouvé sur internet permettant d’orienter le diagnostic, j’ai répondu OUI à toutes les questions. Cela va des troubles de l’humeur, des troubles de la mémoire et de la concentration aux douleurs articulaires, problèmes digestifs, troubles du rythme cardiaque, fatigue chronique, troubles du sommeil, candidas albican et j’en passe… Je pense donc qu’il est nécessaire que je consulte un médecin qui sera en mesure de m’aider. Malheureusement il m’est impossible de me déplacer géographiquement plus loin que dans ma région. Auriez-vous l’amabilité de me transmettre, si vous en possédez, les coordonnées de médecins ou dentistes formés à ce problème dans la région des Bouches-du-Rhône? Il y a trop longtemps que je souffre, et j’espère voir un jour le bout du tunnel. Merci infiniment d’avance pour votre réponse.

Vous pouvez aussi prendre contact en Suisse avec

Dr. Daniel Chervet, Homéopathe-Médecin généraliste
1, Ch. du Joran, 1296 Nyon
022 362 55 25
chervet.d@bluewin.ch

Concernant les travaux sur les amalgames dentaires
Dr. Katalin Pasche, Médecin spécialisée en dentisterie (utilisation de produits naturels)
4, Avenue de Provence, 1007 Lausanne
021 626 03 05

On trouve également en France des dentistes qui suivent les protocoles afin de ne pas intoxiquer une nouvelle fois le patient lors de la dépose. Pour ma part, j’ai refait l’ensemble de mes amalgames de septembre à décembre 2013 chez les docteurs Gur Marie-Hélène et Heck Lydie à Hérimoncourt (2 Rue du Commandant Rolland, 25310 Hérimoncourt – 03 81 35 77 99)

Karelle le 15/11/2012
Bonjour, je me permets de vous contacter pour vous demander quelques renseignements. Le podologue de mes enfants à Dijon, m’a dit qu il pouvait soigner ma fibromyalgie, il m a donné les coordonnées d un medecin qui faisait de la desintoxication aux metaux lourds mais malheureusement celui ci n exerce plus. En connaissez vous un ? il faut ensuite que je fasse de la posturologie (comme mes enfants ) avec le docteur quercia, en avez voys fait? J espere que vous aurez le temps de me repondre en vous remerciant cordialement karelle

Bonjour,

Non, on ne peut la soigner uniquement par une approche posturale. Pour ma part, j’ai des semelles proprioceptives + j’ai suivi les préceptes du Dr Quercia. Moi aussi, j’y avais cru !
Pour ce qui est de la désintoxication, il y a le Dr XXXXX qui utilise des produits chimiques (il y a un grand débat sur la nocivité des dits produits). Vous pouvez le contacter au XXXX. Vous avez aussi des médecins en Belgique où là, on autorise le traitement (les infos sont sur le forum).

Après avoir fait le diagnostic, libre à vous de poursuivre ou non les chélations. Je pense toutefois que connaitre son taux de métaux lourds dans le corps lorsqu’il y a une maladie auto-immune ou autre est capital. Pour ma part, il m’a fallu attendre plus d’un an 1/2 de traitement pour voir mon état s’améliorer. A ce jour, je ne suis pas guérie mais j’avance… Je vais d’ailleurs reprendre les chélations mais j’étudie la piste de traitement naturel. Après deux ans de traitement, j’ai eu un coup de pompe en mai 2011…

Sinon, j’en ai fait de la rééducation posturale chez le kiné. Ca aide mais ce n’est donc pas une fin en soi.
VOus pouvez aussi regarder du côté de la désintoxication par une méthode naturelle (Dr Montain / M.xxxx, naturopathe à Mulhouse, formé par le Dr Klinghart (voir le CINAK à Genève pour des infos sur le net / vous avez aussi Mme Lehner en Suisse dont je ne valide pas la manière d’être !) A vous de voir donc car les choix sont totalement personnels.

Merci à vous de faire de la publicité auprès de vos contacts pour mon 1er roman « Reviens à Bréhat » avec le lien vers le site http://www.reviensabrehat.com

En espérant que cela pourra vous aider. A bientôt et tenez-moi au courant de la suite.
Amicalement. Patricia

Maud le 23/10/2012
Bonjour Patricia, je me permets de vous recontacter. J’ai laissé un message il y a quelques jours mais sans réponse. Je retente car j’aimerais avoir des informations concernant votre traitement chimique aux métaux lourds: quel médecin contacter en France ou en Bretagne (j’y habite), voire quel médecin à l’étranger. Pour ma part, je ne suis pas encore diagnostiquée fybro mais j’ai des symptômes inquiétants que je suis seule à « voir » et ce depuis 2006.En y réfléchissant bien, ça avait commencé avant mais les troubles étaient isolés et je n’ai pas fait de lien. J’ai fait en 2008, sur les conseils d’un médecin averti, des analyses de mercure en Allemagne et c’était élévé.Ce médecin a je crois arrêté son activité, il a été mis devant le conseil de l’ordre des médecins à Paris pour ses pratiques qui ne plaisaient pas sans doute. Plus tard, je suis tombée par hasard dans une librairie, sur le livre de F Cambayrac et j’ai eu peur! Depuis, j’ai fait retirer mes amalgames sur les conseils de ce médecin. Le dentiste n’a pas pris de précautions par contre. Depuis 2 mois environ, j’ai tout un tas de symtômes qui sont réapparus et ont du mal à disparaitre dont les douleurs musculaires (haut du dos et membres). Je cherche aujourd’hui une réponse à mes doutes car ça tourne en rond avec mon généraliste, neurologue et même le psy (que j’ai arrêté car je ne suis pas folle, ni dépressive, enfin pour le moment…) Mon mari a parfois du mal à me croire, ma famille me soutient beaucoup. J’ai même une soeur qui a des doutes elle aussi concernant sa santé. Aujourd’hui je suis prête à faire des démarches mais je ne sais pas trop vers qui me tourner. C’est pour quoi, je m’adresse à vous. J’ai aussi voulu laisser un message sur le site de F. Cambayrac mais ça ne fonctionne pas.Je vais lui écrire. Je vous remercie du fond du coeur et je l’espère à très bientôt. Maud

 Bonjour Maud,

Je sais je ne vous ai pas répondu immédiatement. Parfois il me faut plusieurs jours car je travaille à temps plein, je m’occupe aussi de la commercialisation de mes deux livres (témoignage-fibromyalgie mais aussi mon 1er roman depuis juillet 2012) et j’ai des dédicaces un jour le week-end… Je ne vous oubliais pas.
Afin de ne rien omettre des réponses que vous attendez, je vais reprendre ce que vous me dites :

les métaux lourds : je suis surprise que le médecin allemand se soit fait poursuivre car ce traitement est autorisé là-bas. je vous donne les coordonnées d’un médecin en France qui pratique les chélations mais il est très méfiant car la pratique n’est pas reconnue dans notre beau ( ! ) pays. Donc le seul médecin que je connaisse – que F. Cambayrac m’a indiqué – est le Dr XXXX qui reçoit à XXX, à XXX en Espagne et à XXX en Suisse. Vous avez aussi des médecins en Belgique où là, on autorise le traitement.
Pour l’heure, voici ses coordonnées : XXXXXXX …  Jusqu’alors, vous expliquiez votre situation à la secrétaire et vous conviendrez avec elle d’un 1er RDV téléphonique avec le médecin. Il vous donnera RDV pour la 1ère chélation afin de poser le diagnostic d’intoxication, ou non d’ailleurs…

Après avoir fait le diagnostic, libre à vous de poursuivre ou non les chélations. Je pense toutefois que connaitre son taux de métaux lourds dans le corps lorsqu’il y a une maladie auto-immune ou autre est capital. Pour ma part, il m’a fallu attendre plus d’un an de traitement pour voir mon état s’améliorer. A ce jour, je ne suis pas guérie mais j’avance… Je vais d’ailleurs reprendre les chélations à l’automne pour enfin en terminer de ce côté ! Après deux ans de traitement, j’ai eu un coup de pompe en mai 2011…

traitement sur les dents : erreur que d’avoir fait faire des travaux sans protection. Vous avez subi une nouvelle intoxication par le mercure entre autre. Et souvent, les personnes ont une aggravation de leur état. Pour ma part, je n’ai rien touché. Au début, le Dr me disait « on ne touche rien car je crains que l’on ne déclenche une autre maladie ». A la question « laquelle ? », il répondait « sclérose ou spondylartrite ou… ». Le mal est fait pour vous ! Il vous faut maintenant vous débarrasser des métaux lourds… Il ne faut pas avoir peur de ce que vous lisez, juste regarder la vérité en face : on nous pollue, on nous intoxique ! Attention cependant à l’information que vous trouvez sur certains sites où les personnes échangent comme on le ferait en conversation intime, évoquant le pire même. Soyez ouverte afin d’objectiver toutes les informations.

Pour l’heure, je vous conseille fortement de savoir où vous en êtes de vos métaux lourds…

compréhension des proches : effectivement, les gens, et le monde médical, sont sceptiques, ne pouvant imaginer ce que cette maladie engendre. On ne peut leur en vouloir d’ailleurs. A nous de tenter de leur faire toucher du doigt le mieux possible ce que nous vivons. C’est pour cette raison que j’ai imprimé le journal tenu pendant un an alors que j’allais si mal. Juste pour que les autres comprennent, ouvrent leur esprit à ce qu’un proche peut vivre. Et à priori, ça marche dans certains cas. Du moins, c’est que que certaines lectrices me disent. Je suis heureuse de l’avoir fait au moins pour ça. Quand cela peut aider, même quelques personnes, c’est formidable, non ?

où j’en suis ? Déclenchée en 2003, la fibro m’a embarquée dans une spirale durant laquelle j’ai été deux ans en longue maladie. J’ai repris en septembre 2007 une activité professionnelle à temps plein et j’ai réussi à avancer le moins mal possible. Cela n’a pas été rose tous les jours, et ne l’est pas toujours, freinée dans mon envie d’avancer ! Les améliorations tant attendues ont été fort longues pendant le traitement contre les métaux lourds. Plus d’un an et demi pour arriver enfin à dire « je vais mieux ». Mais il ne faut pas perdre espoir car aujourd’hui, je fais plein de choses, j’ai des projets plein la tête à nouveau et je n’ai plus cette chape sur les épaules lorsque j’ai quelque chose à faire. Et même lorsque je suis exténuée, comme aujourd’hui, après une journée de dédicace dans un supermarché (samedi 13/10 à Vesoul) et qu’il me faut me reposer, je me dis « tu l’as tout de même fait et tu avances ». Donc gardez l’espoir d’aller mieux. Le chemin ne sera pas facile, c’est sûr mais il en vaut la peine. Et ce d’autant plus qu’il nous apprend beaucoup et nous remet parfois sur le bon chemin

le livre : j’ai l’envie de terminer le livre sur la suite de mon témoignage intitulé « ce que j’ai fait pour aller mieux et m’en sortir » afin de livrer à toutes et tous un ensemble de données fort intéressantes et d’interview multiples. J’espère y arriver et pouvoir aller dans de grandes villes pour en parler et permettre à de nombreuses personnes fibromyalgiques de se dire qu’il existe une porte de sortie.

J’espère que toutes ces informations vous aideront. Je vous serais gré de m’aider à faire connaitre mon livre-témoignage et l’association Partage de SEns.

En espérant que cela pourra vous aider. A bientôt et tenez-moi au courant de la suite. 
Amicalement. Patricia

Marion le 08/09/2012
Bonjour,
tout d’abord merci d’avoir répondu à mon message :) et de m’avoir laissé des cordonnées même si je ne pense pas que pour l’heure cela me sera très utile ( je n’ai que 18 ans et pour le moment ma santé tient la route :D enfin je me dis ,plutôt se renseigner maintenant que une fois que les problèmes arrivent … mais peut être qu’à mon âge je me demande si je ne devrais pas carrément envisager de changer de pays :lol: ) . Mais ce traitement à base de produits chimiques peut être néfaste pour la santé malheureusement non ? :? ( enfin il est peut être déja moins néfaste que le fait de vivre constamment en s’intoxiquant petit à petit avec des métaux lourds me diriez vous ^^ ) et les ‘solutions plus naturelles’ dont vous parlez , font référence à quels produits ? si je ne suis pas trop indiscrète :?
Merci pour votre aide dans tous les cas :D
Amicalement, Marion

Bonjour,
Effectivement, les produits chimiques utilisés ne sont pas sans effets secondaires : certaines personnes se sentent fatigués (ce fût mon cas) après les chélations ; d’autres développent d’autres effets. J’ai même eu une allergie au bout 1 an 1/2. Mais bon, je vais mieux.
Cela me fait plaisir de voir qu’une jeune fille s’intéresse à cela. Ma fille, âgée de 28 ans a eu qq épisodes maladifs qui m’interpellent (système rhino-pharyngé défaillant depuis petite, dents qui noircissaient à 4 ans (un signe !), agoraphobie suite à un choc émotionnel à 22 ans). Je me dis que je lui ai « refilé » une dose de métaux lourds. Mais pour l’heure, elle ne veut rien faire car elle va bien. Pour ma part, je me dis que retirer ce qui nuit permet de se sentir immédiatement mieux ou du moins d’éviter de basculer à un mauvais moment dans une situation difficile. La question se pose aussi lorsque vous envisagerez des enfants… leur larguant obligatoirement une part de ces métaux lourds par voie placentaire. Ce qui peut entraîner divers symptômes, plus ou moins grave, et plus ou moins facile à gérer.
Concernant les produits naturelles, il y a la chlorella, l’ail d’ours (…) et autres substances… Mais bon, s’il y a résultat c’est long, très long (qq années) et parfois cela n’est pas suffisant. J’ai eu contact avec un homme qui a tout testé et son état ne s’est pas amélioré. J’ai même trouvé un traitement chinois mais là, il faut trouver un médecin chinois et être sûr de l’approvisionnement des plantes !
Deux médecins qui prônent les solutions naturelles disent eux-mêmes qu’en cas de forte intoxication, il faut nécessairement passer par la méthode chimique.
Vaste sujet donc que je n’ai pas fini d’explorer.
Changer de pays pour enfin pouvoir se soigner en conscience… j’y pense aussi. Plus facile à dire qu’à faire pour moi, à 48 ans. Pour vous, cela peut être différent selon votre branche d’activité et le pays dans lequel vous irez.
A bientôt donc. Patricia

Christophe le 01/08/2012
Bonjour Patricia,
Christophe, 40 ans, diagnostiqué fibromyalgique depuis maintenant 12 ans, soit à 50 % ; (30 % de « c’est dans la tête et 20 % ne savent pas).
Je cherche les coordonnées en France (Var) des quelques spécialistes qui pratiquent les chélations afin de pratiquer le test de dépistage.

Je vous remercie par avance et bonne continuation à vous.

J’ai donné hors ligne des coordonnées à Christophe, libre à lui ensuite de s’emparer ou non de la démarche. Des demandes comme la siennes arrivent en grand nombre. Je réponds à toutes. Je mets ce message pour vous montrer qu’il ne faut pas hésiter à me contacter. Parfois, je mets qq jours avant de répondre car entre mon travail, la gestion du site et mes autres projets… le temps me manque. Dans le cas où j’oublierais, n’hésitez pas à me relancer.

Eliane le 21 mars 2011

« Bonjour
Un site permettant des échanges d’informations entre fibromyalgiques est une initiative intéressante, bravo à Patricia d’en avoir pris la responsabilité. Maladie multifactorielle avec prédominance, de mon point de vue, du rôle des substances neuro-toxiques : aluminium, mercure, plomb, pesticides, solvants… Le rôle du stress et des facteurs psychosomatiques est sur-évalué car évitant d’aborder celui des facteurs environnementaux mettant en cause toute une économie…
Eliane »

Rose-Marie demande des informations à Eliane le 19 mars 2011 sur l’aluminium

Madame, merci pour le livre relatif à l’aluminium .Vous pourrez trouver des infos sur les métaux lourds et autres polluants sur le site : la sante naturelle et vivre naturel en passant par google . les 2 sites sont complémentaires
.
Par ailleurs, je vous serai reconnaissante de m’indiquer ce dont vous m’avez parlé en Suisse par rapport aux chélateurs pour les métaux lourds , j’ai oublié car je n’avais pas noté . C’est l’alu +le fréon que j’ai dans le cerveau .Merçi et bon week end

Eliane répond

De l’aluminium dans le cerveau…le problème est qui n’en n’a pas ! la différence entre nous vient des quantités stockées, entre ceux qui ont pris le minimum et ceux qui ont pris le maximum…
Eliminer celui consommé quotidiennement est possible mais, d’après les travaux du professeur Ghérardi, une fois pénétré dans le cerveau, l’alu serait incapable de faire le trajet en sens inverse.
Silice, curcuma, favoriseraient l’élimination de celui non stocké.
Pour moi, la prévention = renforcer la résistance des neurones non atteints, les faire travailler un maximum (faire confiance aux capacités de notre cerveau, sous exploitées…) les oxygéner,leur fournir vita groupe B, oméga3 (à petite dose tous les jours = huile de colza, fruits oléagineux…) minimum de stress (…) et chasser autant que faire se peut, tout nouvel apport d’alu et autres substances neuro-toxiques…

Ma réponse

Bonjour, Madame,

Je fais réponse à votre mail comme Eliane me l’a demandé. Ainsi, les métaux lourds effectivement s’accumulent dans le cerveau. Le traitement par chélation vise à aller chercher ces métaux dans les cellules afin de les extraire dans les urines. Concernant les métaux contenus dans le cerveau, il me semble que l’un des produits peut les extraire mais je n’en suis pas sûre.

Les chélations peuvent se pratiquer xxxxxxxxxxxxxxxx Vous expliquerez votre situation et vous conviendrez avec lui d’un 1er RDV pour la 1ère chélation… pour faire le diagnostic… Ensuite, libre à vous de poursuivre ou non les chélations. Je pense toutefois que connaitre son taux de métaux lourds dans le corps lorsqu’il y a une maladie auto-immune ou autre est capital.

Vous pouvez obtenir les informations nécessaires quand au coût, à « comment ça se passe » … sur mon site sur la FIBRO’lettre métaux lourds et vous avez de nombreuses réponses dans les questions postées.

J’ai posté également qq articles dans « les articles ». En voici le détail

FIBRO’lettre de… mars 2010 : les métaux lourds avec LES ANALYSES

Alimentation et intoxication !

Pollution de notre environnement par les métaux lourds… et…

Notre corps est intoxiqué… INTOX ou pas ?

Comme dit Eliane, je vais m’attacher à éviter l’alu… Pour info, après consultation de mes taux après chélations, il s’avère que j’en rejetais :
– 35.41 en 2007 mcg par g de créatinine
– 62.01 en 2009
– 24.32 en 2010

La référence prise en compte sur des urines chélatées est de 125 mcg / g de créatinine.
Ainsi, je serai en deça du taux acceptable. Mais bon, là encore, ce taux est-il réellement acceptable ?

C’est comme lorsqu’on dit que l’on peut avoir qq mcg de mercure dans le corps… est-ce bien normal d’en avoir. Je dirais non !
N’hésitez pas à me questionner s’il vous manque d’autres informations. Très cordialement.
Patricia

Lionel Rocher – 18 mars 2011

« Bonjour Patricia,

Tout d’abord merci pour votre rapide réponse!
Ma question concerne les métaux lourds toxiques dans le corps et en particulier ceux contenu dans les amalgames dentaires, d’apres quelques recherches sur le net ils seraient tres néfaste, en particulier pour un bon fonctionnement et équilibre psychique (au niveau cellulaire)!!

je ne pense pas etre fibromialgique mais j’ai de vrais symptomes de dépression dite « sevère » sans en etre vraiment convaincu ?! je suis comme « déconnecté » de la vie, avec une baisse de toutes mes activitées cerebral, cognitive, émotionnelles, etc… accompagner d’un manque total de tonus et de forces vitale (envie de rien), cette état est latent depuis longtemps chez moi mais cette situation de crise c’est déclarée a la suite d’évenement relationnels douloureux (chocs émotionnels) il y a 3 ans.

Depuis 8 jours sous antidépresseurs avec seroplex 15 mg, je ne vois aucuns résultats pour le moment, d’ou cette nouvelle piste des métaux lourd.
Mes infos et mes renseignements se tournent vers une kinésiologue en Allemagne qui saurai détecter et soigner a travers, en autre la prise de chloréla, l’ail de l’ours et le coriandre… cette personne m’as été conseiller par ma tente qui vie en Allemagne et qui c’est faite soigner par elle avec de tres bon résultats pour ce type de désintoxication, la principal cause etais les amalgames dentaires.
D’autre part, pensez vous qu’un mauvais alignement dentaire (ce qui est mon cas, j’ai les dents dans tout les sens !) pourait contribuer a mes troubles et mon mauvais fonctionnement cérébral ?

D’avance encore merci de me lire et de me répondre
Bien a vous »

Bonjour,

LES METAUX LOURDS
Je vais répondre aux points ci-dessus un à un… Effectivement, les amalgames dentaires nous empoisonnent ; il faut savoir qu’il y a 1g de mercure par amalgame (entre autre) qui se libère progressivement dans notre corps ; malheureusement certains corps n’éliminent pas au fur et à mesure celui-ci… Les métaux se logent dans le cerveau et particulièrement dans le système nerveux central d’où la multitude de dysfonctionnements cérébraux et la dépression. Comme vous, j’en ai souffert pendant des dizaines d’années ; cela a commencé immédiatement après mes deux premiers amalgames alors que j’avais 11-12 ans…

Pour ce qui est de la fibromyalgie, il faut avoir un diagnostic fiable pour être sûr que la prise en charge soit adaptée. Je vous conseillerais donc de faire une 1ère chélation pour savoir où vous en êtes des métaux lourds et de consulter un rhumatologue qui sera en mesure de poser le bon diagnostic pour la maladie. Certaines autres affections ont des points communs avec la fibro (surcharge en fer, manque de magnésium…).

Les chélations peuvent se pratiquer …. INFORMATIONS DONNEES PAR MAIL
Il est capital à mon sens d’avoir un diagnostic pour connaitre son taux de métaux lourds dans le corps lorsqu’il y a une maladie auto-immune ou autre est capital.

 

DESINTOXIQUER PAR LES PLANTES
Malheureusement, les plantes ne permettent pas de désintoxiquer rapidement le corps en cas de doses trop élevées. Il faut se méfier de la chorella car celle-ci est prévue pour dépolluer la nature, se gorgeant des métaux lourds (les éliminant ?) ; il faut donc avoir une traçabilité de son origine afin d’éviter qu’elle ne pollue un peu plus votre corps. J’ai rencontré un homme qui avait pris pendant des mois chorella + ail ours sans résultat.

Toutefois les plantes peuvent aider lorsque les taux sont bas. J’avais justement lu en la matière ce que disaient deux médecins qui prônaient avant tout les plantes SAUF en cas d’intoxication trop importante, où un traitement chimique est en premier lieu nécessaire. (j’en parlerai un peu plus dans le livre que je suis en train d’écrire = la suite du 1er).

Ensuite, il faudra retirer les amalgames MAIS ATTENTION, les retirer trop tôt sans conditions adaptées peut vous mettre plus mal qu’avant de les avoir en bouche. Pour ma part, je fais les chélations depuis 2 ans et j’ai encore mes amalgames. J’aspire maintenant à les faire retirer mais avec 14 dont des couronnes, je crains que le coût soit élevé !

ALIGNEMENT DES DENTS
Le mauvais alignement des dents peut avoir un impact sur la posture de votre corps. Vous pouvez alors souffrir d’un syndrome de déficience postural qui agit sur le taux de douleur, qq pbs d’orientations dans l’espace et qq pbs équilibre et un décalage entre les informations perçues par le cerveau et celles vues par les yeux (vous vous cognez lorsque vous passez une porte / vous vous prenez les pieds dans des obstacles, escaliers même si ceux-ci sont peu hauts…). Un dentiste a écrit que la fibromyalgie était dû à un déséquilibre dentaire ; pour ma part, en prenant comme exemple mon cas, je ne pense pas. Il s’agit bien d’une affection multi-factorielles.

Pour ma part, j’avais certainement le corps déjà un peu désaxé au départ et la maladie a accentué la situation.

Je pense avoir fait le tour de vos questions. Je vais mettre tout cela sur le site pour que ça profite à tous ceux qui sont en quête des mêmes questions.

Je reste à votre écoute si vous avez besoin d’autres informations.
Cordialement. Patricia

Stéphanie le 4 mars 2011

Bjr Patricia,
Je suis atteinte de fibro depuis près de 14 ans. J’aimerai avoir les coordonnées d’un médecin chélateur,j’habite a la limite du 44 et 49(Angers,Nantes)mais possibilité de monter a Paris. Aussi j’ai Lyme très ancien, je sors d’un traitemT antibio d 1mois1/2 et vais continuer de me soigner par nathuro comme je le fais depuis 10 ans. C’est vrai, l’allo empire la fibro. Cordialement. Stéphanie.

Annie de Champagnole le 18 novembre 2010
« bonjour patricia je suis fibromyalgie depuis année 2000 cela fait 10 ans j ai pu travalller encre 8 ans et la maladie a pris le dessus je travaillait en usine j ai fait un texte vers le docteur XXXXX a paris il est venu me faire le teste a XXXXX dans le cabinet du docteur XXXX il ces trouver que j ai des métaux dans le corps le traitement est trop couteux que j ai du arreter mais j en ai tellement marre que voudrais bien y retourne je ne peut pas conduire car j ai mal au bras droit et au cervical . je suis du jura champagnole j ai eu ton adresse par marie paule qui est de besancon je voudrais tellement sortir de cette galere je m appelle annie XXXXXX et je suis champagnolaise cette maladie nous fait deprimer je ne suis pas une pro de l ordi alors ne regarde pas les fautes bisous a plus »

Je mets en ligne le témoignage d’Annie afin qu’il serve à d’autres. et voici la réponse faite :

Bonjour,

Je prends connaissance de ton message ; je souhaite y répondre longuement… Je vais tenter dans le temps qui m’est imparti de le faire.

C’est vrai que le traitement coûte cher, trop cher à mon sens et j’espère bien qu’en portant cette affaire au tribunal, cela permettra une reconnaissance des intoxications… et donc une prise en charge. Je trouve anormal qu’on laisse ainsi les gens souffrir. Pour ma part, je me débarrasse enfin du mercure qui empoissonne mon corps après m’être débarrassée des autres métaux lourds comme Nickel / arsenic / étain… une vraie panoplie. j’ai tout mis sur mon site dans la rubrique articles.

Peux tu m’envoyer tes analyses pour que j’y jette un oeil et te dise avec le recul de mes 19 mois de traitement ce que j’en pense.

Je ne passe plus par Champagnole pour y aller mais par Pontarlier, sinon j’aurais pu au moins te véhiculer ! Je vais à Nyons (il n’y a plus Coppet) tous les mois.
Au début, j’y suis allée par Champagnole mais le chemin est plus long et la route moins évidente.

Garde espoir d’aller mieux ; je vais tenter d’avancer sur le dossier au tribunal pour le déposer d’ici le printemps. Plus tôt, l’affaire sera jugée, plus tot, je pourrai aller à la cour européenne afin que la France soit condamnée et prennent enfin en compte les personnes qui sont intoxiquées.

mais pour ma part, je suis plusieurs pistes car à mon sens, la maladie peut avoir plusieurs origines dont celle de l’âme en souffrance. Tout un programme. J’en parle dans mon livre la suite qui s’intitulera « fibromyalgie : ce que j’ai fait pour aller mieux et m’en sortir ».

j’attends de tes nouvelles. A bientôt. Courage et ne perds pas espoir. Patricia

Le 19/11, elle écrit à nouveau
« voici   mes   analyses  37  90  mercure   7   28  nickel   29   82  plomb    241   54  zinc  et532   90   cuivre    tu   va   qu  elle   jours    a  nyon     si  c   était   des   mercredi   je   dirais   a mon   mari   qu  il   m   emmène   et   il   reviendrais  me   rechercher  car   j   en   ai  tellement   marre   que   je   veut   bien   remettre   140 euros  dans   cette   maladie   car   je   n   en   peut   plus   d   avoir   perdu     ma   santé        en   espérant   que   l   on   trouve   une   solution     je   ne   suis  pas   une   pro   de   l   ordinateur  car   j   ai   tellement   mal   au   bras   et  au   cervicale     moi

j  ai  travailler en  usine   dans   la   métallurgie  j  ai   travailler   jusqu  a  que   le  corps  ne   puisse   plus   aller   on   dirai   que   l   on  apris   20   ans   dans   notre  corps   cela  nous   fait   comme   la   tms     quand   je   vois  les  voisins   qui   ont  80  ans   passer  et  voir  tout  se   qu  il  font  cela   me   mais   de   la   colère  et   avec  l  entourage   il  ne  comprenne    j  étais  une  battante  et  maintenant   je  suis   casser  et  on ous   dit   que  l   on   déprime  il   ya   de   quoi   bisous   a   bientôt   patricia »

Le 22/11
« patricia  je  voit  que  tua  du  monde   sur   ton  cite  je   voudrais   bien   que  ce  docteur  vienne  plus   près  pour  faire  ces  perf  mais  je  vois qu  il  peut  donner  par  cachets  peut  tu  te  renseigner  car  je  veut  bien  en  acheter  car  ce  n  est  pas  vie    il  mon   donner  du  kine     j  y  vais  cet pour   me  sortir  de  chez   moi   mais  cela  ne  fait   rien    tu  a  refait  une   analyse  pour  voir  si   les   metaux   sont   partie     analyse  micro   trace   minerals     tu  sais  l  ordi  ce  net  pas  le  top   quand  on  amal   partout     ce   n  est   pas  vivable  cet   la  galère    je   voudrais   avoir  ton   livre   du   parle   auss i  de   régime      tu  a   été   aussi  en   invalidité  je   voudrais   bien  être  comme  toi   pouvoir   devenir   comme  avant  tes  filles  dynamique  mais   nous   prisonnière  de  notre   corps   allez   bisous  patricia »

Bonjour Annie,

Oui, il est possible de faire un traitement par cachets, un peu moins onéreux… mais qui dure plus longtemps pour éliminer tout ça ! donc en définitif, cela coûte parfois aussi cher. Et il est impossible de faire un traitement par cachets sans diagnostic au départ… ce que tu as fait. Donc, pour faire un traitement par cachets, tu dois re-contacter le doc. afin qu’il te donne la posologie et te dise où acheter ceux-ci.

Pour moi, la kiné en piscine + massage dos ont donné de bons résultats. Concernant le régime, il est sans gluten et sans produits laitiers. Ceux-ci sous l’action des métaux lourds se dégradent dans l’organisme en opiacés… depuis que je fais ce régime, j’ai quasi plus de pbs intestinaux alors que depuis l’adolescence, je faisais des gastro régulièrement, j’avais colites ou diarrhées… et j’avais constamment le ventre gonflé comme si j’étais enceinte de plusieurs mois. J’ai failli aussi faire une occlusion intestinale à 20 ans… Donc, à ce jour, je peux dire que le régime me réussit. Il parait qu’il permet aussi d’atténuer le taux de douleurs. Ca, je ne l’ai pas vérifié réellement.

Concernant mon livre, tu peux soit le commander en éditant le bon de commande depuis le site ou alors faire un paiement en ligne… Et lorsque je reçois le paiement, le paquet part sous 3 jours.

Lorsque tu dis que je suis une fille dynamique,.. généralement face à un pb, je baisse les bras, j’ai une phase déprime, pleurs (…) voir dépression puis je reprends les rennes de ma vie et je mets tout en oeuvre pour repartir… Et avec la fibro, c’est ce que je fais. Mais tout ceci, est un moteur pour moi. Et je garde toujours en ligne de mire les projets que j’ai afin d’avancer… Il faut que tu ais des projets dans la vie, aussi minimes soit-ils, afin d’avancer… De trouver une raison d’avancer.

A bientôt de te relire. Patricia

Mireille le 3 avril 2009
« Patricia, bonsoir !

C’est avec plaisir que je reprends notre échange après une poignée de journées où il n’y avait la place que pour le train-train quotidien, que j’assume avec plus ou moins de brio et de vélocité !

Je suis allée sur votre site. Je trouve qu’on y navigue avec aisance, et, personnellement, je m’y sens bien à y rencontrer de la transparence et  de la sincérité.

Votre don à vouloir aider les autres s’y manifeste pleinement. Grand merci à vous.

J’ai rapidement renoncé à la fréquentation d’autres sites sur la fibro ou la détox, me heurtant à une forme de censure ou à une intolérance à la différence.

Je suis ainsi : on ne me fait pas entrer dans le moule facilement !

Comme vous le disait une de vos correspondantes (Annie), nous ne sommes pas tous identiques et certains ont pu réussir avec des pratiques qui ne conviendraient pas à d’autres.C’est bien là que réside la difficulté à se soigner avec ce type de problèmes.Les témoignages restent importants, et votre site y fait la part belle.

Pour ma part, je suis encore en chemin et je ne peux pas témoigner de grand chose  en matière d’aboutissement.Je crois, pour en parler rapidement, que ce que j’ai tenté m’a aidée à la récupération d’une meilleure énergie ( soins en médecine énergétique , électro-magnétisme avec les machines de Mora et le Scio, magnétisme humain), et a préservé un peu mieux mon système immunitaire ( régime alimentaire et phytothérapies, cures Tomatis). Le travail sur les mémoires corporelles avec des psychotérapeutes au même profil : une femme et un homme qui avaient fait 20 ans de kiné avant de passer à l’ostéopathie et au psycho-coroporel m’est précieux.

Ce sont les personnes les plus ouvertes que j’ai rencontré, car adaptables au cas par cas, capables de se laisser dérouter de leur théorie pour m’aider, et porteuses d’une spiritualité bénéfique.Actuellement, je suis en soins de posturologie dentaire.

Je suis certaine qu’il y a, pour moi, un lien avec la fibromyalgie. J’espère trouver le bon engrenage et ne pas être obligée de faire appel au Dr Mergui qui a écrit un livre sur la guérison de la fibro,  livre qui inclut son propre témoignage, puis qu’il était touché.

Et, en perspective, aller faire un test de provocation, pour savoir où j’en suis de l’intox. Catherine XXX (je censure le nom) dont je vous avais parlé, n’aura pas de détoxication, le Dr ayant plutôt diagnostiqué une sensibilité aux métaux, qui sera traitée par soins désensibilsants.

Vous me demandez comment je vous trouve ? Mieux qu’en 2006 !

Vous devez disposer naturellement d’une énergie colossale, car à faire tout ce que vous mettez en oeuvre, malgré les freins de la maladie, bravo !

J’ai bien aimé que vous évoquiez que l’aillance  avec votre corps pouvait demander à vos cellules d’accepter une nouvelle situation, celle où elles sont délestées du poison.

Vous avez fait écho chez moi, je vais demander à mes cellules la même chose.

Merci d’avoir publié vos résultats. Et, maintenant où en êtes-vous ?

Pouvez-vous passer au traitement à domicile par comprimés ??

Je serai contente si nous pouvons prendre un moment au téléphone un de ces jours.

Je pourrai vous dire plus de chose : écrire sur l’ordi me reste pénible assez souvent  ( électro sensibilité !).

Je vais penser à vous en mai pour votre thalasso.

Je vous embrasse

Mireille

Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre ce courrier sur votre site, je n’y vois aucune objection. »


Retour « les témoignages »

Retour accueil


15 Commentaire

  1. Hansen dit :

    bonjour
    moi aussi jai une fybromyalgie,elle a etait décelé en 1998,je me paralisée les medecins mon dit qu’il n’y avait plus rien a faire ,que j’etait au bout des medicaments que l’on pouvait me donnée.
    suite a ca je suis allée voir une magnétiseuse qui soit disant fesait des miracles ,je n’y croyait pas ,mais je suis allée la voir quand meme
    et en trois séances j’ai pue remarchée je la voie tous les trois mois 15 euro la séances d’une heure
    ATTENTION il y a des FAUX MAGNETISEURS

  2. Patricia dit :

    Bonjour,
    Tout comme vous, une guérisseuse qui habite à 10 kms de mon domicile m’a aidée pendant l’année où j’ai été en longue maladie car je ne supportais même plus les vêtements sur ma peau tellement la douleur était importante. Je lui donnais toutes les semaines des joggings, pyjamas qu’elle magnétisait en dormant et je les portais la semaine suivante. En plus de cela, je la consultais tous les 15 jours pour des séances de magnétisme corporelle. Elle m’a beaucoup aidé à améliorer mon état général. Cela me coûtait le prix d’une consultation chez un généraliste. Et je suis bien d’accord avec vous en disant que certaines personnes ont réellement un don et que d’autres sont des charlatans. Mon ami barre les brûlures et lorsque mes douleurs sont trop importantes, je lui demande s’il peut faire quelque chose pour moi ; il dit qu’il n’est pas guérisseur mais une fois sur deux son apposition des mains au dessus du point douloureux permet d’atténuer celui-ci. Dernièrement, je souffrais trop de la tête et après une apposition de 5 minutes, les douleurs qui étaient là depuis plusieurs jours ont disparu. Il existe également d’autres pratiques dont certaines que l’on nomme de parallèles qui aident. Il faut aussi regarder du côté de l’ostéopathie, de la posturologie, de la réflexologie (…).

  3. sylvie dit :

    BONJOUR ET TOUT DABOR JOYEUX NOEL.
    VOILA JE ME PRENOME SYLVIE , JE SUIS AGE DE 48 ANS , JE SOUFRE D’UN RHUMATISME PSORIASIS CRONIQUE ET TRES DOULOUREUX….SOIGNER PAR TRAITEMENT DE FONG INJECTION D’EMBREL…METHOTREXATE…MORPHINE, CORTISONE ET BIEN D’AUTRE ENCORE.JE SUIS ATEINTE AUSSI D’UNE SPONDILATRITE ANKILAUSANTE, D’UNE ATHROSE CLAVICULAIRE ET RESAMENT UNE FIBROMYALGIE SEVERE.
    JE SUIS SUIVI EN MILLIEU HOSPITALIER EN RHUMATO, JE SUIS SUIVI AUSSI PAR UN MEDECIN DE LA DOULEUR QUI ME FAIT DES SCEANCE D’YPNOSE , MAI QUI NE FONCTIONNENT PAS SUR MOI POUR LE MOMENT ? TEL LA DOULEUR ET FORTE LES MAIN SONT DEJA BIEN DEFORMER, MA CAGE TORAXIQUE A PERDU 35%DE SA CAPACITE.
    JE FAIT DE L’ASME ET AUSSI DE L’EMPHYSEM CE QUI N’RANGE PAS LES CHOSES.
    JE NE BOI PAS , JE NE FUME PAS, JE SUIS UNE EX FUMEUSE MAI STOPER A LA VUE DE MES ANALISES!!!CELA FAIT 3ANS QUE J’AI ARETER DE FUMER.
    JE MARCHE AVEC UNE CANE A LA MAISON ET JE SUIS EN FAUTEUILLE POUR MES DEPLACEMENTS.
    ET POUR MES SOIN C’ETS L’AMBULANCE.
    VOILA JE SUIS INSOMNIAQUE, TRES FATIGUER MAI ENERVER EN MEME TEMPS, DU MAL A TENIR DEBOUT TELEMENT JE SOUFRE DE MES JAMBES , MON DOS, MES PIEDS!!! C’ETS ORIBLE.MAI BON JE POURAIS CONTINUER LONGTEMTS .
    MERCI DE CE PARTAGE ET DE POUVOIR ECRIRE ET EXTERIORISER MON MAL .
    BIEN A VOUS AMITIE SYLVIE

  4. Patricia dit :

    Bonjour Sylvie,

    A la lecture de votre message, on peut se dire qu’on a finalement de la chance de n’avoir qu’une seule pathologie, aussi douloureuse soit-elle… Ce qui m’interpelle, si je puis me permettre et n’étant bien sûr pas du tout de la partie médicale, c’est qu’au départ vous avez souffert d’un psoriasis qui est une manifestation au niveau de la peau. Lorsque le corps se trouve en présence de substances étrangères (…), il manifeste son « mécontentement » par une extériorisation… d’où parfois des psoriasis, eczéma, acné autre que juvénile… La spondylarthrite est-elle venue après ou en même temps ? Votre état s’est détérioré… et se détériore…
    A mon sens, vous devriez vous pencher du côté de l’intoxication aux métaux lourds. Je suis partisane du « il vaut mieux faire le test pour rien que ne pas le faire » ; ainsi, en cas de présence de métaux lourds, c’est sûr qu’une partie ou la totalité de vos problèmes de santé viennent de ces corps étrangers qui empoisonnent vos cellules ; en cas de test négatif, vous saurez au moins qu’une piste génétique ou autre est la seule origine. Je pense qu’il est capital lorsqu’on déclenche des maladies de savoir pourquoi et d’où… Ainsi, cela évite de culpabiliser, de se demander si nos enfants auront ou non les mêmes problèmes, et cela permet surtout d’avoir les armes pour se battre une fois le stade de l’anéantissement dépassé…

    Gardez espoir d’aller mieux. Pour ma part, alors que le médecin B de la cellule du sommeil me disait que la pathologie du sommeil déclenchée (sans y mettre un nom : narcolepsie ou syndrome de fatigue chronique ?) ne serait pas réversible… je me suis battue et à ce jour, je suis guérie de ce côté là… même s’il reste encore à faire du côté des douleurs , toute amélioration aussi minime soit-elle permet d’être confiant vis-à-vis de l’avenir.

    Surtout, allez lire dans la rubrique articles ce qui concerne l’intoxication du corps et de l’environnement. Je n’ai pas la prétention d’avoir toutes les informations mais au moins, je puis allumer une petite mèche dans votre esprit qui fera son chemin et vous permettra peut-être d’emprunter une voie dont on ne parle guère en France.
    Regardez aussi la FIBRO’lettre de Mars 2010 sur cette thématique.

    Je vous souhaite en cette année 2011 du courage ; courage de vous battre pour enfin arriver à aller mieux. Amitiés sincères. Patricia

  5. Florence dit :

    Bonjour, (le 25/02/12)
    Je viens de découvrir le site de Patricia et étant fibromyalgique depuis 1 an j’ai lu avec attention tous les témoignages sur le problème des métaux lourds.
    Résumé de mes symptômes : douleurs musculaires qui ont commencé en février 2011 (après une 3ème intervention chirurgicale) puis articulaires et grosse, grosse fatigue. Plusieurs consultations auprès d’un rhumatologue, un gastro-entéroloque (car j’avais perdu presque 5 kilos en 3 mois), analyses de sang, de selles, scanner thoraco-abdomino pelvien, des résultats pas vraiment significatifs.
    Traitement : Mobic (comprimés pour la polyarthrite), Doliprane, plus récemment : Cymbalta (que je ne supporte pas).
    Je consulté une naturopathe qui m’a donné des probiotiques, algues en comprimés, Xénosulf pour désintoxiquer le corps, du jus d’herbe pour drainer, vitamines et orienté vers une alimentation plus saine.
    J’ai aussi pris du collagène sous forme liquide qui a fait disparaÎtre les brûlures que j’avais aux genoux.
    J’ai refusé une coloscopie et fibroscopie en septembre 2011, car sous anesthésie générale de nouveau (je crois que j’ai vraiment bien fait).
    J’ai eu un rendez-vous dans un centre antidouleur en décembre 2011, à Dammarie-les-Lys sur conseil du médecin du travail. Traitement : patch antidouleur (qui anesthésient la douleur), séances de balnéothérapie, flacons de Levocarnil pour la fatigue.
    Il ya une semaine, j’ai commencé un traitement homéopathique pour éliminer les métaux lourds et le docteur m’a dit que dans 3 mois je devrais aller mieux.

    Je veux vraiment faire le test de l’intoxication aux ML, pour savoir où j’en suis. J’ai noté deux adresses sur PARIS (j’habite en SEINE ET MARNE), pouvez-vous me donner le nom du médecin qui vous suit sur mon adresse e-mail ?
    Je vous remercie d’avoir créé ce site car la fibromyalgie est une maladie qui ne se voit pas, qui a du mal a sortir de la bouche des médecins et les traitements proposés ont des effets secondaires (je ne prends aucun anti-inflammatoire ou anti-dépresseur ….car je ne les supporte pas).
    J’ai repris du poids, je fais attention au gluten car j’ai des problèmes d’aphtes, je prends de la vitamine D en poudre chaque jour car je ne la fixe pas et des gélules de bourrache/onagre.
    Pour ma part je n’ai pas eu de véritables problèmes de sommeil comme je peux le lire dans les témoignages.
    Vraiment merci pour ce site où l’on se sent moins seule et je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l’évolution de mes différents traitements.
    Florence

  6. Patricia dit :

    Merci pour votre témoignage très enrichissant. Je vous donne les coordonnées hors site.

  7. marchese dit :

    Bonjour moi je recherche un nom d’un dentiste qui pourrait me retirait deux amalgames au mercure avec les précautions particulière. Merci et je vous remercie de cette pages d’info vraiment utile et vrai. Cordialement

  8. Patricia dit :

    Pour ma part, je ne connais que deux praticiens que je vous communique ci-dessous. Toutefois, il en existe certainement d’autres ; n’hésitez pas à demander au dentiste que vous contactez de quelle manière il compte vous retirer vos amalgames. Puis refuser le traitement si celui-ci ne vous convient pas.

    – Dr. Katalin Pasche, Médecin spécialisée en dentisterie (utilisation de produits naturels)
    4, Avenue de Provence, 1007 Lausanne
    021 626 03 05
    Lorsqu’on se rend en Suisse pour effectuer les chélations, c’est le dentiste conseillé.

    – Les chrirurgiens-dentistes Marie Hélène GUR-BERTRAND et Lydie HECK MALAVOLTA
    Rue du Commandant Rolland, 25310 Hérimoncourt
    03 81 35 77 99
    J’ai refait mes amalgames en automne 2013. Les précautions ont été prises sauf le fait de revêtir une blouse.

    Donc en fonction de votre lieu de résidence, listez les dentistes et renseignez-vous.

  9. Alberto dit :

    Bonjour à tous,

    Je me permets de vous envoyer cet email car je souffre de nombreux symptômes depuis plus de 4 ans (mal être général, fatigue sans effort, douleurs chroniques et aléatoires, perte de mémoire, engourdissement visage, bras, jambes…) que je pense dûs à une intoxication aux métaux lourds dûe à mes amalgames dentaires que j’ai depuis adolescent. De plus, ce mal être est apparu quelques mois après une pose d’une couronne dentaire et cela s’est amplifié ce week end suite à une nouvelle pose d’une couronne dentaire.

    Malgré de nombreux examens tels que :
    – IRM cérébrale, dos
    – Examen cardiologique,
    – Prises de sang, test maladie de Lyme…
    mon médecin ne parvient pas à identifier la cause.

    Donc je souhaiterai savoir si tous ces symptômes sont liés à un empoisonnement aux métaux lourds mais pour cela et après de nombreuses recherches sur Internet, je suis tombé sur votre site. Pouvez vous me dire comment et ou faire un test fiable ? Faut il passer par un médecin spécialisé car mon médecin n’en a aucune idée… Est il possible de recevoir en MP le nom de votre médecin ? Je suis dans la région parisienne…

    Merci et bon courage à vous
    Toti
    33 ans

  10. Patricia dit :

    Bonjour Toti,

    Les symptômes que vous décrivez peuvent effectivement venir d’une intoxication aux métaux lourds. Pour le savoir, il faut faire une chélation afin d’avoir un diagnostic. Libre à vous ensuite de poursuivre ou non le traitement. Lorsque le corps est déjà « plein » la moindre quantité supplémentaire de métaux peut effectivement aggraver l’état. Dommage que vous veniez de faire refaire 2 amalgames et que le dentiste ne vous a pas proposé de la céramique… ou que vous n’ayez pas eu d’informations avant.

    Pour consulter un médecin qui puisse faire les chélations. xxxxxxx
    xxxxx
    Concernant la maladie de Lyme, il faut faire attention car les tests ne sont pas fiables en France. Et les symptômes sont proches de ceux éprouvés lors d’une intoxication aux métaux lourds…

    J’espère vous aider par ces qq informations. Vous souhaitant bonne chance pour la suite, n’hésitez pas à me recontacter pour un complément d’infos et me dire quelle piste vous a donnée des résultats.
    Cordiales salutations.
    Patricia LE GARF

  11. Melanie dit :

    Bonjour à tous, …Nous sommes tous intoxiqués mais il y a d’autres choses des anciens virus ou bactéries?…le terrain qui n’est plus optimal, souvent il peut y avoir un mélange de chose qui nous fragilise les coupables souvent des piqures d’insectes qui peuvent être aussi porteurs de sales trucs type lyme ou co infection et en France les tests ne valent rien tester les virus, HPV, Herpes, voir les sites « Chlamydiapneumoniae.fr, candidose.net », tout ce cocktail de bactéries fait que l’on peut faire pour aider rétablir le terrain, voir les sites http://www.equilibrenaturel.com, ou regimesante.net ….Régime sans sucre, sans lait, sang gluten, sans amidon, pour ne pas alimenter les bactéries en sucre…retablir le terrain et éviter l’acidose en mangeant plein de légumes…

  12. Patricia dit :

    Bonjour Mélanie et merci pour votre commentaire.

    Effectivement vous avez raison. Pour exemple, mon cas : j’ai été diagnostiquée « lyme » alors que les tests utlisés en France étaient négatifs (Elisa / W-blot / PCR). C’est un labo allemand et le Pr Montagnier qui étalonnait l’année passée (2015) un nouveau test qui l’ont découvert !
    Effectivement, il y a souvent des co-infestions, diverses bactéries, un terrain acide… Pour ma part, un herpès interne était actif !

    En effet, agir avec l’alimentation : SGSL / sans sucre, uniquement de la stevia / modérer le sel aussi. Je ne consomme pas d’amidon depuis qq semaines. Le sucre alimente effectivement les bactéries et les tumeurs aussi ! Agir au niveau alimentaire, cela semble l’action la plus facile à réaliser, bien qu’il faille s’interroger sur le « comment je cuisine sans tout ces produits dont j’ai l’habitude ».

    Je teste aussi mon PH régulièrement ; pour l’instant, je reste à 5-6 malgré tout ce que je mets en place ! Et alors que je consomme essentiellement des légumes. Il faut prendre en compte aussi le stress oxydatif induit par les traitements successifs, les ondes – qui n’a rien à voir avec le stress dont il est souvent question.

    Mon foie était à un fil de lâcher en juillet 2015 (test de résonance à 7.9 et cancer à 8) et grâce aux lavements, j’ai nettoyé mon côlon des huiles lourdes et j’ai obligé mon foie à se purger… La semaine passée, jeudi 10/03/2016, après 8 mois de traitement, j’apprenais que mon foie est totalement guéri !

    Je confirme, il faut alcaliniser le terrain et renforcer l’immunité (et pas de n’importe quelle manière ; je pense ici à l’immunothérapie que je voulais essayer et qui m’a été fortement déconseillée par le gastro-entérologue, immunologue, cancérologue. Elle aurait pour effet d’entrainer une grosse réaction immunitaire du corps, déstabilisant un corps déjà non au top de sa forme, et pouvant favoriser le déclenchement d’autres pathologies. Donc prudence !)

    Merci pour les liens.

  13. Gautier dit :

    Bonjour,

    Je souffre de douleurs fybromyalgiques depuis 9 ans, je prends des antalgiques tous les jours (Tramadol) je vis avec une fatique chronique importante et tous les maux qui y sont associés. J’ai du mercure dans la bouche avec mes couronnes + un implant dentaire en titane + un contraceptif definitif ESSURE (ressorts en nickel!!) Je pense réellement que je m’intoxique au fil du temps, mes douleurs sont permanentes, je suis hyper sensible au toucher car j’ai de très nombreux points de tension et bien sûr des maux de ventre à cause de ces fameux ESSURE. J’habite Rennes, pourriez vous m’orienter vers quelqu’un capable de faire la recherche d’intoxication, qui connaît la marche à suivre en Bretagne.
    Je vous remercie.
    Laurence

  14. Patricia dit :

    Bonjour Laurence,

    « Oups » oserais-je vous dire lorsque je vois les différents métaux que vous avez en votre corps. Le fait de penser que l’on s’intoxique est un signe de bonne santé puisqu’on se pose la question de savoir si ce qui est en nous est sain ou non…

    Puisque vous êtres convaincue qu’il faut faire quelque chose, je vous donnerai en messagerie privée les coordonnées d’un médecin pour une chélation. Ce sera à Paris, sachant que ce traitement fait débat, voire n’est pas autorisé en France. Un médecin dans un hôpital dans le centre de la France suivait l’une de ses patientes et lorsque je l’ai contacté, la réponse a été qu’il n’utilisait plus le traitement dont il était question dans le reportage TV dans lequel il apparaissait. Étrange non ! Et j’ai eu un autre témoignage dans ce sens.

    Concernant votre ESSURE, ne pouvez-vous pas utiliser un autre moyen ? Et ce d’autant plus si ça vous procure autant de désagréments.

    Sachez qu’une intoxication aux métaux lourds peut provoquer les mêmes symptômes que la fibromyalgie, le SFC… Alors effectivement, il faut prendre les choses en mains. Il est aussi de ma responsabilité de rappeler que ce qui vaut pour l’un ne l’est peut-être pas pour l’autre. En effet, suivre un traitement par chélation sera parfois LA solution aux divers dysfonctionnements ; pour ma part, faire un traitement sur plus de 2 ans a été une nécessité pour nettoyer mon corps mais non une finalité car cela n’a en rien amélioré ma situation médicale. Et peut-être même que cela l’a aggravée car subir ce traitement est aussi fort qu’une chimiothérapie ; et en plus, lorsque l’intestin est poreux, imaginez les dégâts que cela peut faire lorsqu’on remet en circulation des métaux logés dans les cellules qui ont le choix entre la sortie et un bel autoroute pour regagner leur cocon douillet !

    Donc la prudence est de rigueur. On ne peut se contenter de dire que les chélations vont tout régler. Et je dirais même qu’avant d’entreprendre un tel traitement, il est capital d’avoir un diagnostic très éclairé sur la situation dans son ensemble : n’Est-ce pas ce qu’on appelle une prise en charge systémique ?

  15. J bart Marlie dit :

    Salut,
    Vous allez sur Global Healing.com et vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions, surtout en ce qui concerne la désintoxication aux métaux lourds. C est malheureusement en anglais mais les traitements proposés sont bio, Vegan et surtout très efficaces. Les délais d acheminement très rapides.
    Bons soins
    Marlie

Laisser une réponse