Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Certain(e)s améliorent leur situation ; d’autres n’y parviennent pas. Ici, l’échange de bons procédés, d’avis sur les thérapies utilisées, expérimentées permettra à chacun(e) de trouver son chemin pour aller mieux !

Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Messagepar Patricia » Dim 7 Fév 2010 10:14

En 2003-2004, mon état était tel que je ne pouvais plus conduire, je ne supportais plus le poids des vêtements sur ma peau, le bruit et la lumière étaient des aggressions permanentes. Et même mon ami, je le supportais difficilement alors qu'il prenait tout en charge à la maison. Je passais mon temps à me reposer, dormir et tenter de me prendre en charge physiquement : séances de kinésithérapie, marche de quelques kilomètres par jour. Je me suis coupée du monde... je ne le supportais plus. Et vivre dans un hameau de moins de 20 habitants est devenu un havre de paix. Pas trop de bruit de circulation, voir pas du tout. La nature qui fait face à la maison (champs et bois) est devenu mon petit paradis. Et en août 2005, alors que je me rendais à une manifestation autour de la bio-attitude, j'ai rencontré une naturopathe, d'ailleurs, j'y allais pour ça... et là, dès septembre, j'ai fait le choix d'arrêter l'allopathie qui à mon avis en remettait "une couche" sur la problématique de la fibromyalgie. J'ai tout remplacé par des plantes, de l'homéopathie... et deux mois plus tard déjà, j'avais les premiers effets positifs. J'ai pris le traitement pendant six mois pour ensuite tout arrêter et constater si mon état était stable ou non. La situation ne s'est pas à nouveau dégradée... J'ai poursuivi la prise en charge en kinési... l'effort physique... et tout le reste... A ce jour, j'ai programmé une cure thermale pour Mai 2009...
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Re: Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Messagepar Patricia » Mer 10 Mar 2010 14:38

et comme nous nous retrouvons !!!!!! (message posté par moi-même car reçu sur ma boite mail perso)

merci pour ce message qui me permet de découvrir le chemin que tu as parcouru et "fibro'lettre du mois" !
Je vais suivre tout cela très attentivement, d'autant plus que, 1 an après toi, je me suis lancée sur la même piste...
Voila donc, ici, mon témoignage, qui permettra des réactions, de part et d'autre !

En mars 2008, je découvre le livre de Françoise (Cambayrac), je suppose que c'est la Françoise dont tu parles...
Quelle n'est pas ma surprise de découvrir qu'elle fait référence à ton livre et t'enjoins vivement d'essayer le traitement chimique !
1 mois après, je prends contact avec le "doc du Nord", comme on l'appelle sur les forums, entretien, analyses après chélation,
résultats produits par le labo allemand : plusieurs métaux lourds à fortes doses, dont étain et mercure, chélations mensuelles,
avec précautions d'usage, pendant 8 ou 9 mois.
Il faut savoir que je n'ai plus le choix depuis quelques année, étant épuisée 24h sur 24 avec des poussées aigues douloureuses au rythme
de tous les 10 ou 15 jours !
Chaque chélation aggravant et amplifiant les symptômes au point d'être obligée de prendre de la cortisone, sans effet, pour supporter,
couchée pendant 4 jours après les perfusions, etc....
Comme je ne lâche pas comme cela, j'ai écrit à Françoise et suis retournée voir ce médecin pour faire le point :
il pense que j'ai à la fois une intox et une allergie aux ML, ce qui me parle bien !
Enfin, me voici un peu au point mort, sachant que j'ai bien conscience de l'origine psycho som des maladise (cf ma formation en décodage biologique)
que je suis convaincue par la piste métaux lourds, même si on peut s'interroger sur le fait que des milliers de gens, ont des amalgames dentaires, et beaucoup de métaux et ne font pas d'intox ou de pathologie, mais nous sommes tous différents, surtout avec le facteur stress, à l'origine du déclenchement des pathologies.
Actuellement j'ai trouvé un flot d'infos sur le forum Mélody, où des malades ont beaucoup de recul, et où la piste ML leur semble évidente,
depuis plus longtemps.
Je cherche d'autres formes de traitement plus douces, pour me débarasser de cette intox.
J'ai aussi découvert, dans ce domaine, que nous nous trouvons souvent au centre de querelles d'expert, chacun un peu sectaire et persuadé d'avoir l'unique solution, d'où l'obligation de repartir avec son bâton de pelerin, pour faire le tri.
En tout cas, je remercie Françoise pour son livre, mais "L'unique solution proposée" ne me parait pas probante...
Il faut savoir aussi que le traitement chimique date un peu, il a été utilisé sur les mineurs ukrainiens, il y a plus de 50 ans, est-ce un gage d'efficacité et de non nocivité ?

Je reste en contact avec toi, réagis à mes remarques, c'est intéressant que nous suivions la même piste.
J'ai l'impression que les associations de fibros s'acharnent uniquement sur la recherche du traitement de la douleur, toujours avec les mêmes traitements et les mêmes protocoles, je n'ai jamais trouvé la moindre info sur les ML auprès d'elles, est-ce que je me trompe ?
Je serai prête à sensibiliser tout le monde et à témoigner si je guéris !

En attendant, je t'embrasse,

tiens-moi au courant

Annie
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Re: Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Messagepar Patricia » Mer 10 Mar 2010 15:04

Effectivement Annie, je parle de Françoise... elle a pris contact avec moi lors de la sortie de l'article dans bio-contact tout comme d'autres personnes. Et comme dans le même temps, j'ai eu d'autres témoignages allant dans ce sens et que ce dont elle me parlait me semblait plausible, j'ai suivi cette piste. Ce qui m'interpelle dans ce que tu me dis est que le traitement que nous suivons est vieux de 50 ans. J'ai rendez vous lundi 22 mars pour mon traitement mensuel, j'en parlerai au docteur. D'ailleurs, je ne suis pas si loin de chez toi lorsque j'y vais mais ton domicile n'est pas sur ma route ! Je vois que ton état s'est dégradé alors que le mien s'est tout de même amélioré. J'ai plus d'énergie pour passer à l'acte dans toutes les idées que j'ai ; je ne fais pas la sieste tous les jours depuis que je retravaille ; j'arrive à tenir des journées jusqu'à 10 heures de travail avec un surplus de douleur et de fatigue le soir. Mais là où je suis surprise est que mon corps arrive à récupérer assez rapidement alors qu'avant ce n'était pas le cas. Je ne faisais jamais surface lorsque mon état s'aggravait ; aujourd'hui, je suis contente de constater que l'effet s'est inversé. Mais je pense que la piste de la spiritualité, la gestion du stress et quelques autres pistes y sont pour quelque chose : savoir quelle est sa vraie nature et pouvoir y répondre en fonction de ce que l'on a à faire sur cette terre.
Lorsque tu parles intoxication et allergie ; c'est vrai qu'il faut expliquer aux personnes qui liront ce message la différence. On peut être intoxiqué sans être allergique et là, une élimination complète des métaux lourds devrait permettre au corps d'entrer à moyen ou long terme dans un processus de guérison (si ce sont les métaux lourds qui sont à l'origine du déclenchement de la maladie) ; toutefois une allergie met les personnes dans un état dramatique car un seul microgramme supplémentaire de la substance et le corps ne peut aller bien. Prenons le cas des allergies alimentaires : une personne allergique à l'arachide, aux crustacés... peut en mourir ! Donc dans le cas d'un petit "trop" de nickel par exemple, le corps réagit de la même façon. Il met en oeuvre différentes actions qui visent à sauvegarder la vie. Et le déclenchement d'une maladie est une sorte de sauvegarde pour éviter l'inévitable : la mort.
Concernant l'aspect psycho-som, j'y reviendrai dans une prochaine FIBRO'lettre car souvent les médecins disent aux patients, quelle que soit la pathologie, c'est "psychosomatique" et le malade de comprendre "c'est dans votre tête ces choses là" alors que le psycho som est le lien entre l'esprit (la tête, le cerveau) et le corps : le lien de causalité ou comment le cerveau agit sur le corps lorsqu'un grain de sable vient enrayer cette belle machine qu'est le corps humain.
Pour ma part, j'ai trouvé d'autres traitements dits naturels dont un traitement de médecine chinoise. N'ayant pas dans la région de médecin chinois, j'ai hésité à commander sur internet le dit assemblage. Mais je suis persuadée que cette médecine vieille de plusieurs milliers d'années à fort à nous apprendre. Je vais peut-être me mettre sur la piste d'un vrai médecin chinois (un médecin qui soit chinois de naissance), qui n'est peut-être pas identifié comme "médecin" par le système français. Il en va de même avec la piste de la médecine ayurvédique. Je suis en train de lire un article du CENAK sur ce point.
Comme tu le dis, la plupart des malades et des associations ne sont pas sur le curatif et c'est bien dommage. "Les pansements" n'ont qu'un temps et ce, d'autant plus, lorsqu'on passe la moitié, voir plus, de sa vie dans un état difficile à vivre. Il faut s'attaquer à la cause de la maladie et selon moi, d'après tout ce que je peux lire, il y aurait plusieurs pistes en la matière.
J'irai voir le forum Mélody dont tu parles.
A bientôt et merci pour ton témoignage qui j'espère permettra aux lecteurs de rebondir.
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Re: Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Messagepar Marianou24 » Dim 14 Mar 2010 01:01

Bonsoir Patricia,

J'ai commandé votre livre hier et l'attend avec impatience. Il y a environ 4 ans que j'ai développé une fibromyalgie et ça fait 1 ans quelle est reconnue. Mon généraliste mavait parlé dune neuropathie et ma conseillé d'aller voir une neurologue qui m'a annoncé une fibromyalgie. Pendant 2 ans j'ai pris du Lyrica que jai été obligé darrèter vu qil fallait augmenter les doses et que les mauvais effets s'accentuait dont les yeux où je commençais à ne plus voir donc jai pris du Norentin à faible dose qe je suportais mieux. Je suis tjrs à la plus petite dose de Norentin juste une gélule de 100mg le matin. Début décembre jai misé pour de la médecine chinoise q'une amie acuponctrice m'avait conseillé du Qi Ye Lian qui m'est très éfficace et sans mauvais effet et donc commencé a stopper le Norentin. Et malheureusement le 19 décembre j'ai eu un traumatisme cranien avec un oedème cérébrale et une émoragie méningée à la suite d'une chute de 2m50 de haut (dans ma mezzani en dormant jai fait un cauchemard !!!) cest Maxim (12ans) qi a appelé les pompiers!!!! 5 jours de réa et 17jours d'hospitalisation!! J'ai donc été obliger d'arrèter le Qi Ye Lian (a mon grand désespoir!!) car ça fluidifit le sang et peu provoqer des émorragies donc pas compatible avec mon oedème cérébrale. J'ai hate qu'il soit résorbé pour pouvoir reprendre cette médecine chinoise. D'ailleurs j'ai perdu l'odorat totalement et le gout est très très vague mais bon je suis tjrs en vie car je l'ai échappé belle!!!! Je crois que l'année 2010 est un bonheur car j'ai vraiment cru qe je ne la verrais pas!!!

Je suis contente d'avoir trouvé votre livre plus le forum qui l'accompagne car mise à part le site "vulgaris médical" qui est intéressant mais trop basé sur lalopatie malheureusement......
Je pense qe votre site va intéresser les gens et d'ailleurs je constate qu'il n'y a pas beaucoup d'hommes qui témoigne pour cette maladie tant mieux pour eux!!!!

Bonne continuation et à bientot sur le forum ;)
Marianou24
 
Messages: 5
Inscription: Ven 12 Mar 2010 09:17

Merci pour ce beau témoignage d'encouragement

Messagepar Patricia » Dim 14 Mar 2010 09:08

Merci à vous de ce témoignage qui montre qu'au delà de la maladie, le fait d'être en vie auprès des siens (je vois que votre fils est jeune) est un cadeau. J'ignore si j'aurais ce courage ; un trauma-cranien, ce n'est pas rien surtout lorsqu'on constate les troubles engendrés ensuite.
Concernant votre témoignage sur la médecine chinois, j'en suis fort persuadée ! Je vais consacrer d'ailleurs une FIBRO'lettre sur cette thématique. Comme vous, je suis parfois choquée de voir tous ces médecins ne prôner que l'allopathie. Je rêve de pouvoir aller en Inde pour un traitement ayurvédique dans un hôpital local. Comme vous, à une époque, on m'a prescrit non pas le lyrica mais du laroxyl pour aller mieux. Et à 50 gouttes, il n'y avait rien de changé sauf la nécessité de mettre des efforts et de la volonté pour arrêter cette "cochonnerie" ! Cela a nécessité un peu de temps car on arrête pas du jour au lendemain ces médicaments, même si certains praticiens disent qu'il n'y a pas d'effet addictif. Je dis que c'est FAUX ! il y en a !
Merci pour l'information donc sur la médecine chinoise. Ce serait bien que vous puissiez écrire un petit article sur votre expérience à ce sujet pour la FIBRO'lettre qui y sera consacrée. Merci de me le poster sur mon mail par la fiche de contact.
A très bientôt.
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Quoi faire....

Messagepar Patricia » Lun 12 Avr 2010 17:06

Je reçois ce 12 avril le message de Michèle
"Je n'ai pas lu votre livre, mais je suis atteinte de fibromyalgie et je souffre énormément, je suis mal dans ma peau, je n'ai envie de rien... Que faire ?"
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Quoi faire....

Messagepar Patricia » Lun 12 Avr 2010 17:22

Michèle,
Je lis avec grande attention votre message. Effectivement, quand on est au plus bas de la maladie, que le corps et le cerveau n'obéissent pas et qu'en plus, il faut supporter les douleurs... il y a de quoi baisser les bras... être mal dans sa peau si peu que l'on ait pris des kilos (comme cela fût mon cas à cause d'un dysfonctionnement des glandes surrénales qui produisaient trop de cortisol) et finalement n'avoir goût à rien et déprimer.
Ainsi, je vais tenter de vous donner des pistes :
- avez-vous été bien diagnostiquée tout d'abord ; cela est capital,
- ensuite, vous pouvez faire des soins qui vont vous aider à supporter la situation comme la kinési en piscine ; elle permet de faire fonctionner les muscles en douceur puisque l'eau le permet. Si vous avez une piscine d'eau salée vers chez vous, c'est encore mieux. Demandez aussi à votre médecin de vous prescrire des massages en fonction des zones qui sont le plus douloureux. Pour ma part, je faisais séances piscine + massages de la nuque et du dos. Certaines personnes trouvent une aide dans différentes approches : acupuncture ou comme je l'ai fait grâce à la réflexologie.
- faites de l'exercice : de la marche, du vélo d'appartement en fonction de ce que vous pouvez faire. Et si vous pensez ne plus être capable de rien, alors voyez avec votre thérapeute qu'elle est la marche la plus adéquate à suivre,
- côté médicaments, il s'agit pour vous de faire un choix. Pour ma part, l'abandon progressive de toute allopathie m'a permis d'aller mieux, et ce, qq mois seulement après le tout début de ce que la naturopathe m'a prescrit (= plantes et homéopathie et solution homéopathique à 12 composants pour muscles / cerveau...). Mais là, il s'agit bien d'une démarche personnelle. Certains fibro supportent mieux la douleur ou le manque de sommeil avec qq doses d'antidépresseurs,
- retrouver une bonne hygiène de vie, le sommeil : dormir tte la nuit, au delà de ne pas avoir un sommeil réparateur, permet d'abaisser le taux de douleurs.

Que vous dire de plus, si ce n'est que le chemin pour aller mieux est long. Pour ma part, j'ai commencé à dysfonctionner dès 2002-2003 et j'ai commencé à aller mieux en 2006 grâce aux choix thérapeutiques que j'ai faits. J'ai erré comme beaucoup mais pas autant que certains fibromyalgiques. Lorsque j'ai fait le choix de vivre, alors j'ai fait en sorte au delà des choix thérapeutiques, de ne plus me laisser empoisonner la vie par des choses, des personnes, qui me donnaient plus de négatif que de positif.
Et finalement, un travail sur moi-même entreprit depuis de longues années m'a également permis d'aller mieux.

Vous voyez que le parcours est pluridisciplinaire... et qu'il ne faut pas baisser les bras car il est possible d'aller mieux. Et pour ma part, je retravaille depuis bientôt trois ans, j'y arrive et ce, malgré les hauts taux de métaux lourds qui empoisonnent mon corps.

A bientôt Michèle et courage à vous.
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Ce que j'ai fait pour aller mieux...

Messagepar Patricia » Lun 10 Mai 2010 15:54

Je reçois le 7 mai de Jacqueline le courriel ci-dessous

merci patricia..56 ans fibro depuis x années!!pas pu supporter le pygenol intestins déglingués..d'ailleurs pour tout maintenant..j'essaie 1 régime sans gluten ni produits laitiers ??? suis d'accord avec vous pour "dégager" tt le négatif y compris les personnes!! ET SURTOUT DIRE NON... moi je ne dis pas pourquoi cela m'arrive..beaucoup de réflexion sur moi mme..c'est 1 continuité de ma vie..je l'accepte.merci de nous informer...bon courage a vous patricia et "que la lumière soit avec vous" AMICALEMENT
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26

Le pygenol... et le régime SGSC

Messagepar Patricia » Lun 10 Mai 2010 16:01

Merci Jacqueline pour votre témoignage sur le pygenol. D'autres fibromyalgiques m'ont dit avoir eu de bons résultats ; comme quoi tout ne convient pas à tout le monde !
Concernant le régime SGSC (= sans gluten et sans caséine), effectivement, il permet de diminuer le niveau de douleur ; pour ma part, il m'a surtout permis un mieux-être certain au niveau intestinal. Depuis l'adolescence, j'avais toujours le ventre gonflé, à même préférer ne pas manger pour éviter ça. Car en plus du gonflement, il y avait des douleurs parfois à se tordre en deux. QQ années plus tard, 2 coloscopies en sus, et aucun résultat probant, je me suis mise au régime SGSC. Et depuis 2 an 1/2, je le suis, sauf que j'ai réintroduit du pain depuis six mois... Trop dur sans pain. Et ça va beaucoup mieux : mon transit est régulier quasi tout le temps ; j'envisage de supprimer à nouveau le pain. Je me fais mes galettes avec de la farine de riz + farine de châtaigne (ou autre pour le goût) + des grains de Corinthe et graines de sésame ou autre. C'est succulent mais pas facile pour tartiner. Je prends même ces galettes en guise de gâteau lorsqu'une envie me prend tellement c'est bon.
Je n'ai que rarement maintenant des séances de pliage en deux ou des pointes de couteau dans le ventre.
Donc tous et toutes au régime !
Patricia
 
Messages: 35
Inscription: Jeu 28 Jan 2010 18:26


Retourner vers Quel traitement pour m'aider ; lequel à éviter !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron